EDUCATION: la bataille contre les projets Blanquer, également dans la perspective de l'opposition à la nouvelle casse des retraites

19 Mai 2019 Publié dans #Education nationale

EDUCATION: la bataille contre les projets Blanquer, également dans la perspective de l'opposition à la nouvelle casse des retraites

Dans le rapport de force général, la mobilisation actuelle prépare aussi, de façon très importante, la bataille contre la nouvelle casse des retraites.

Lors de sa conférence de presse du 26/04, Macron s’étendu sur son projet. Les personnels de l’éduction sont particulièrement menacés. La « retraites par points » substituerait, comme référence, aux 6 derniers mois de traitement les (au moins) 42 ans de toute la carrière. Parmi les fonctionnaires, les enseignants sont ceux qui touchent le moins de primes : leur intégration n’atténuera pas le préjudice. Les fonctionnaires sont aussi les premiers frappés par les projets de remise en cause des réversions. Les futurs enseignants retraités risquent de perdre 30 ou 40% de pension.

S’appuyant sur cette menace, le pouvoir prépare un chantage, perceptible dans le discours de Macron : une éventuelle augmentation des salaires contre un alourdissement de la charge de travail et une dénaturation du métier d’enseignants. Le projet de loi Blanquer prépare la cadre autoritaire et contraignant pour accompagner ce chantage, en transformant les directeurs d’établissement en patrons locaux, en restreignant la liberté  d’expression des enseignants.

Tout se tient. La force de la mobilisation, à l’appel des syndicats, pour faire capoter le projet Blanquer compte et comptera.  

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article