"Portes ouvertes" à l'AP-HP ou hôpitaux fermés ou portes ouvertes pour sortir trop tôt les patients?

19 Mai 2019 Publié dans #Santé - hôpital - assurance maladie

"Portes ouvertes" à l'AP-HP ou hôpitaux fermés ou portes ouvertes pour sortir trop tôt les patients?

Introduction du tract diffusé samedi 18 mai 2019 à l'occasion de la journée "Portes ouvertes" dans certains hôpitaux de l'Assistance Publique. PCF Paris 15

Portes ouvertes ou portes fermées ?

La journée « Portes ouvertes » dans les hôpitaux de l’assistance publique est l’occasion de faire mieux connaître les services médicaux d’excellence dont tout le pays est fier. Mais d’année en année, elles se déroulent dans un contexte d’aggravation rapide de la dégradation générale de l’offre publique de soins.

La grève actuelle des urgences, notamment à Pompidou-HEGP et à Necker (urgences pédiatriques) souligne la crise d’ensemble. Elle est due à des politiques précises, pour faire le jeu du secteur privé, marchandiser la santé, saper les financements solidaires de la sécurité sociale pour les détourner vers le profit capitaliste.

Alors « portes ouvertes » ou « portes fermées ».

On vient d’apprendre, ce 17 mai 2019, le nom du promoteur immobilier qui s’appropriera pour 80 ans l’Hôtel-Dieu, hôpital historique déjà fermé aux trois-quarts. Le Val-de-Grâce a été liquidé. Contrairement aux annonces du président Macron, de multiples fermetures d’hôpitaux et de services sont toujours programmées, dont Beaujon et Bichat remplacés un seul établissement. Il ne restera bientôt plus rien de Garches.

L’AP-HP annonce sa volonté de supprimer encore 1000 lits de gériatrie. Après l’élimination notamment des hôpitaux Joffre-Dupuytren, Charles-Richet, est-ce que ce sera le tour de Vaugirard. C’est inacceptable ! Les hôpitaux de long séjour sont trois fois plus médicalisés que les EHPAD. On y rentre avec la perspective de rentrer, soigné, chez soi et non d’y mourir ! Le manque de lits en long séjour est déjà criant, notamment dans le 15ème pour rester en contact de sa famille, de ses amis et voisins.

« Portes ouvertes », mais dans quel sens ? La question se pose aussi alors que, toujours pour des économies, à coup de milliers de fermetures de lits, on renvoie, souvent prématurément les patients de l’hôpital, ce qui entraîne souvent des complications et des surcoûts (du profit aussi pour certains).

Ces « Portes ouvertes 2019 » sont marquées par l’alerte donnée par les personnels des urgences, par la montée de l’opposition au projet antidémocratique de la ministre Buzyn, par la montée parallèle et convergente des luttes pour la santé, l’école, tous les services publics. Communistes du 15ème, nous appelons à dire:   

« A l’hôpital, dans nos quartiers : Stop à la politique de Macron-Buzyn ! Soutien aux grévistes! Défense de nos hôpitaux, notamment de long séjour (Vaugirard), et de nos centres de santé! Défense du financement solidaire de l’assurance maladie! »

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article