PS-MODEM à Paris : nous ne serons pas de ce rassemblement-là sur ces idées-là!

7 Février 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #PARIS

PS-MODEM à Paris : nous ne serons pas de ce rassemblement-là sur ces idées-là!

Communiqué du secrétariat du PCF Paris 15ème

 

Bertrand Delanoë a récidivé hier au sortir d’une réunion publique dans le 15ème. Comme le journal Le Monde le précise ce matin, le maire de Paris sortant a déclaré : « Je suis prêt à rassembler, cela peut concerner des forces du centre, le MoDem, je dis les choses." Il y a quinze jours déjà, il avait nettement laissé entendre ce rapprochement dans le Journal du dimanche.

Communistes du 15ème, nous ne serons pas de ce rassemblement-là ! Nous invitons à nouveau les communistes parisiens à intervenir pour que les candidats PCF s’engagent dès à présent à se retirer des listes PS après toute fusion avec le Modem entre les deux tours.

Au-delà de la combinaison politicienne, les propos de Delanoë confirment les affinités avec les idées du Modem qu’il trouve « intéressantes » (cf JDD). Et le Modem, c’est la droite.

Ces évolutions confortent la position des communistes de la section du PCF Paris 15ème de ne pas participer à la liste du PS conduite par Anne Hidalgo (ni à aucune autre).

A Beaugrenelle contre la spéculation et ses conséquences, à Boucicaut, dans tout le 15ème pour le logement social et les équipements de santé, pour la défense de services publics véritablement publics,… nous serons plus utiles pour faire avancer les luttes, dans la campagne comme ensuite, dans l’intérêt des salariés et de toute la population en ne cautionnant pas la dérive « libérale » du PS.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Astrée 15/02/2008 16:00

bravo camarades! Je crois que vous avez pris la bonne décision.Voici le voeu que nous avons voté lors de notre AG de section (20e):"Les communistes de XXème souhaitent que partout en France et particulièrement à Paris les candidats investis par le PCF ne s'associent pas aux ouvertures initiées par les têtes de listes socialistes en direction de la droite, et en particulier du Modem ou de transfuges de fraîche date de cette organisation. Dans le cas où une liste d'Union de la Gauche accueille des candidats de droite, ils souhaitent que les candidats communistes s'en retirent, et que cette décision soit largement rendue publique" Le vœu a été voté par 18 voix contre 16 et 6 abstentions.Il faut se battre contre cette dérive électoraliste qui consiste à sauver des postes d'élus quitte à se renier et participer à une alliance mortelle, inutile au peuple. Plutôt la lutte des classes que la lutte des places!fraternellement,Astrée