Battre la droite oui mais respectez le pluralisme! Lettre ouverte à Anne Hidalgo.

5 Mars 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #PARIS

Parti communiste français

Section du 15ème arrondissement de Paris

130 rue Castagnary

75015 PARIS

pcf15@wanadoo.fr

 

Mme Anne Hidalgo

 

Tête de la liste « Paris, un temps d’avance » aux élections municipales

 

62 rue Brancion

 

75015 PARIS

 

Paris, le 4 mars 2008

 

Madame la candidate,

 

Plusieurs faits dans le déroulement de votre campagne électorale nous amènent à vous rappeler au respect du pluralisme politique.

Depuis plusieurs semaines, nos militants sont presque systématiquement pris à partie par vos diffuseurs. Nos camarades, qui ne sont pas nés à la lutte de la dernière campagne électorale, sont insensibles à ce qui s’apparente à des tentatives d’intimidation. Mais ils ne peuvent admettre des affirmations diffamatoires visiblement propagées largement dans l’arrondissement.

Des commentaires injurieux à notre endroit figurent même sur votre site internet de campagne.

Vous le savez : les communistes du 15ème ont rejeté l’accord parisien entre les fédérations de Paris du PCF et du PS, parce qu’il ne comprend aucun contenu politique mais seulement une répartition des places sur les listes. Nous sommes unitaires mais nous ne sommes pas partisans de l’union sans programme, d’autant moins que nous sommes en désaccord avec plusieurs orientations fondamentales de la municipalité sortante.

En conséquence, conformément aux statuts de notre parti, nous avons choisi de ne pas désigner de noms pour figurer sur votre liste en tant que candidats au conseil d’arrondissement.

Nous constatons que, malgré notre choix souverain, votre liste comprend des candidats étiquetés PCF et que vous éditez et diffusez des tracts qui prêtent à notre parti dans le 15ème des positions qui ne sont pas les siennes.

Votre conception de l’union revient en fait à désigner les candidats des partenaires à leur place, à répartir les appellations politiques entre amis, à nier les positions politiques de chacun. Nous ne pouvons pas l’accepter. Ces pratiques hégémoniques nous confortent dans notre refus de participer à votre liste.

Mais un point nous est encore plus intolérable. Il est insultant : que vous puissiez insinuer que nous faisons le jeu de la droite dans le 15ème.

Depuis toujours, les communistes combattent résolument dans le 15ème la droite et sa politique. Avec rigueur et cohérence, nous combattons tout choix politique de droite, d’où qu’il vienne, convaincus par l’expérience que lorsque la « gauche » dérive, elle fait tôt ou tard le lit de la droite.

C’est précisément ce qui nous fait nous abstenir de participer à votre liste pour ne pas cautionner l’orientation social-libérale du PS à Paris.

Votre chef de file parisien tend la main au Modem. Vous-même, vous prévalez du soutien d’un des bras droits du maire sortant UMP du 15ème.

Pour ne citer qu’un exemple dans le 15ème, mais il s’agit de la plus grande opération immobilière en vue à Paris : militants communistes conséquents, nous ne pouvons que combattre les projets que vous animez qui livrent Beaugrenelle et l’ensemble du Front de Seine aux promoteurs et spéculateurs immobiliers.

Nous continuerons que cela vous plaise ou non.

En revanche, nous répondrons toujours présents pour soutenir une politique de gauche à Paris 15ème et pour la susciter, avec vous si vous en faites le choix.

La démocratie, c’est accepter et respecter la contradiction.

Espérant que vous tiendrez compte de cette mise au point et vous en ferez part à vos équipes,

Veuillez agréer, Madame, nos salutations distinguées,

 

 

Pour la section du PCF Paris 15ème,

Emmanuel Dang Tran, secrétaire, membre du Conseil national du PCF.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article