Paris 15ème : au lendemain d’une campagne lamentable, tous les problèmes restent posés

17 Mars 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #PARIS

Paris 15ème : au lendemain d’une campagne lamentable, tous les problèmes restent posés

 
 

Les résultats du 2ème tour des municipales dans notre arrondissement ne surprennent aucun observateur averti.

Dans un arrondissement très majoritairement ancré à droite, l’UMP de MM. Goujon, Lamour et d’Aboville finissent par l’emporter avec 52,7%, mais enregistrent un net recul sur 2001.
L’abstention est élevée, notamment dans les quartiers populaires. Le désaveu de la politique de Sarkozy, dont M. Goujon est un fidèle, s'est manifesté aussi dans le 15ème. La droite devra en rabattre sur son arrogance. Au plan national, le gouvernement ne peut plus se prévaloir d'un soutien électoral majoritaire.

Malgré une campagne orientée vers la droite, malgré le ralliement obtenu d’une partie des équipes municipales sortantes de l’UMP, malgré la bienveillance du Modem, malgré une politique résolument en faveur de la promotion immobilière, Anne Hidalgo n’a pas réussi à aller au bout de son pari : retenir l’électorat de gauche tout en séduisant l’électorat de droite.

Les efforts de Goujon, d’Aboville et Hidalgo se sont annulés au niveau zéro de la politique. Ballons, tee-shirts et imperméables aux couleurs des listes n’ont servi à rien, pas plus que le recours à des centres d’appels téléphoniques, vraisemblablement délocalisés, pour tenter de bourrer le crâne jusqu'au dernier jour des électeurs abonnés du téléphone.

Nos adhérents et sympathisants auront su utiliser cette occasion pour rappeler leurs droits aux salariés exploités de ces entreprises et les inviter à la syndicalisation.

Pendant que Goujon fustigeait les « socialo-communistes », Hidalgo se prévalait de ses soutiens UMP, les affichant sur tous les panneaux à l’entrée des bureaux de vote. De quoi désorienter plus d'un électeur de gauche!

Tous les vrais problèmes, notamment parisiens, ont été éludés de la campagne. Communistes, nous sommes presque les seuls à les avoir abordé sérieusement, en dehors de certaines associations.

Alors que les carnavalistes de la campagne vont rentrer chez eux, leurs CDD ou « contrats de mission » accomplis, nous resterons sur le terrain, auprès de la population et des salariés du 15ème pour :

-         Obtenir immédiatement le relogement du centre médical Beaugrenelle, seul centre de santé conventionné sur le Front de Seine.

 

-         Exiger l’ouverture de structures hospitalières pour les personnes âgées du 15ème

 

-         Combattre la spéculation à Beaugrenelle

 

-         Lutter pour une véritable politique du logement social à Paris, également contre les hausses de loyers à l’OPAC

 

-         Lutter pour la remunicipalisation de l’eau et la baisse des tarifs

 
 -         Contrecarrer la privatisation rampante des réseaux RATP et SNCF de transport
 

 
 -         Obtenir la transparence et un contrôle démocratique de la gestion des sociétés d’économie mixte, dont le Sempariseine, ex Semea15.

Etc

Vous pouvez compter sur les communistes du 15ème pour vous défendre. Soyez plus forts : rejoignez-les !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article