Résultats du vote - Premiers commentaires

6 Février 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Actualités du PCF

Lettre aux signataires du texte « Remettons le PCF sur les rails de la lutte des classes » : résultats du vote - premiers commentaires

Chers camarades,

Voici les résultats définitifs "officiels" fournis par la direction du Parti pour le vote sur le choix de la base commune

Votants: 46210 soit 33% des adhérents revendiqués par la direction et prétendument 46,5% des cotisants

 

 

 

Exprimés: 44818 

Base commune du CN: 28406 (63,38%) 

Textes alternatifs partiels Marchand/Dimicoli: 5126 (11,44%)

Texte Gremetz:1662 (3,71%)

Texte "Fiers d'être communistes":5938 (13,25%)

Texte "Remettons le PCF sur les rails de la lutte des classes":3685 (8,22%)

Nos premiers commentaires:  

 

 

1- Les manipulations sur le vote ont été visiblement massives. Pas de quoi nous étonner! 

Les témoignages concordent: élaborations des listes d'électeurs excluant les camarades présumés opposants mais incluant des non-cotisants inconnus. Taux de participation massifs très "étonnants" dans les sections et fédérations où les opposants n'ont pas de possibilités de contrôle. Dépouillement dans les locaux des fédés et non des sections dans le secret par les dirigeants fédéraux (ex: Bouches du Rhône). Dirigeants fédéraux arrivant avec des dizaines de bulletins de vote "par correspondances" dans la poche (ex: Yonne - 82% pour le CN). Non-information des camarades présumés opposants sur les conditions de vote.

Toutes ces fraudes valent le coup d'être signalées mais, vu le résultat, cela ne changera pas grand chose (sauf pour les conférences à venir). Il est surtout important que nous les ayons en tête pour être conscients de la situation réelle du Parti. 

2- Les résultats ne peuvent présentés comme un plébiscite, ni même comme un succès pour la direction et sa ligne. 

La direction crie victoire dans la presse, c'est de bonne guerre. Mais nous savons pourquoi, comment et sur quelles bases ce résultat a été obtenu... et sa signification très limitée. Même avec leurs chiffres, la base commune n'obtient que 28000 voix sur 135000 adhérents revendiqués (chiffre déjà en recul de 75% sur les effectifs d'il y a dix ans...). L'ambiguïté sur la sens d'une base commune (censée n'être qu'une base et pas une motion) est également entretenue.

On peut observer qu'il y a progression des votes exprimant une opposition à la "Mutation" depuis le 32ème congrès (textes 3,4 et 5 par rapport au texte du Pas de Calais).

L'analyse "électorale" doit surtout nous être utile pour identifier des points d'appui et de résistance pour la suite.

3- Parmi les textes alternatifs, le texte "Remettons le PCF sur les rails de la lutte des classes" obtient un résultat inespéré. 

- Aucune entrave ne nous a été épargnée: validation des signatures, boycott du CN et dans l'Huma, pressions individuelles, épuration des listes...

- Nous sommes des camarades isolés ou organisés au niveau de cellules ou de (petites) sections. Notre texte n'a pas bénéficié du support de grosses fédérations. On peut considérer que nos votes témoignent avant tout d'une adhésion au contenu, ce qui est particulièrement intéressant pour l'avenir.

Les résultats de notre texte sont assez équilibrés dans tous les départements. Notre texte est le premier texte alternatif dans 67 fédérations.

- Quelques remarques dans le même sens: de bons scores dans des fédés où nous avons peu sinon pas du tout de signataires (Gironde: 3 signataires, 126 voix et 12,9%; Indre: 0 signataires, 39 voix, 20,7%; Allier, 1 signataire, 66 voix, 10,8%; Morbihan, 0 signataire, 42 voix, 9,3%)...)

Le palmarès (voix):Nord: 392 voix, 14,4%; Hérault: 224 voix (21,9%); Paris: 171 voix (15,8%); Bouches du Rhône: 131 voix (6,3%); Val de Marne: 128 voix (5,8%).

 

4- La suite 

Nous proposons de poursuivre et d'intensifier notre démarche, d'ici les congrès de section, départementaux et national mais en ayant en tête la suite.

Le plus important, c'est de nous entraider le plus efficacement pour faire vivre, recréer, des structures communistes de lutte et de résistance à la Mutation (y compris avec les signataires d'autres textes alternatifs en accord avec cette démarche).

Le résultat du vote est un point d'appui.

Nous proposons ainsi de continuer à faire signer notre texte dans l'objectif (maintenant crédible) d'avoir 1000 signatures d'ici le congrès national, en nous adressant toujours aussi bien aux communistes avec que sans carte.

Echanger, approfondir le contenu du texte est également important et sans doute plus enrichissant pour nous que d'amender la "base commune" (position valable surtout dans les conférences).

Pour notre part, nous allons proposer la tenue réunion en région parisienne pour faire le point. Peut d'être pouvons nous mieux utiliser internet pour échanger des tracts, des analyses, des expériences au niveau de tout le pays, comme nous avons un peu commencé à le faire.

Nous pouvons être contents de cette première étape. En tout cas, c'est notre avis! Notamment vu les efforts fournis! 

 

Fraternellement,  

 

Pour le secrétariat du PCF Paris 15, 

 

Albert BARRE, Emmanuel DANG TRAN, Henri DERRIEN, Josette GAWSEWITCH, Emile TORNER, Stéphane AURIOL 

 

PS: Pour ceux qui veulent nous voir, un reportage (relativement correct) est passé samedi 4 février sur France-3 régional qui a filmé le vote dans notre section: http://www.pic.france3.fr/videojt/ (émission 19/20). 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article