Après l'incendie de 7 voitures rue Dutot

31 Mars 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #15ème

Sept automobiles ont été incendiées dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 mars dans la rue Dutot à quelques dizaines de mètres de l’Institut Pasteur et des écoles de la rue Vigée Lebrun. La devanture d’un restaurant a été gravement endommagée par l’explosion des voitures et il s’en est fallu de peu que l’incendie gagne tout l’immeuble.

La section du PCF Paris 15ème fait part de sa consternation devant cet acte criminel.

Elle souhaite que les moyens engagés par la police permettent d’identifier les auteurs et leur mobile.

Cet acte d’une gravité exceptionnelle doit renforcer l’attention de tous les responsables sur la vie de ce secteur du 15ème où sont régulièrement signalés des phénomènes de bandes et de petite délinquance. La mise en commun des expériences des acteurs de la vie sociale, notamment du monde éducatif et des associations de locataires doit permettre de mieux cerner les problèmes et leur origine pour y répondre. Nous demandons à la municipalité de se donner les moyens d’impulser cet échange. Mieux vaut prévenir que guérir.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Alexandre Brunel 16/01/2010 19:36


Vous ne voulez pas de voitures brûlées et vous ne voulez pas de vidéo surveillance dans le 15ème : angélisme !
Vous ne voulez pas de burqa et vous ne voulez pas de loi pour l'interdire : hypocrisie !
Quand la réalité ne rentre pas dans la scolastique pseudo-marxiste de la section PCF du 15ème, elle la nie : c'est ça la matrice du stalinisme !


Alfredo H 07/05/2008 16:08

L'enquête continue. La personne dérangée soupçonnée des incendies de la rue Emmanuel Chauvière a été internée.Mais depuis, une camionette et 2 scooters ont encore brûlé...Il faut être drôlement malintentionné pour voir du racisme dès que les questions de sécurité sont posées. Ce n'est heureusement pas le cas des communistes du 15ème, qui responsables, savent que ce n'est pas avec des vidéos de surveillances que l'on règle les vrais problèmes à l'origine de la délinquance.

clem 07/05/2008 14:41

c'était ni des bandes, ni des "jeunes délinquants" mais une vieille délinquante, une mamie un peu folle comme y'en a plein dans le XVe.Si même le PC se met à proférér des accusations gratuites, infondées et teintées de racisme, où va-t-on ??Je pense que de plates excuses aux habitants que vous avez stigmatisés suffiront...