Education nationale: répondre à la provocation par l'union des luttes!

16 Mai 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Education nationale

Mouvement des enseignants et des lycéens : répondre à la provocation par l’unité d’action

 

La provocation n’est pas un trait de caractère chez Sarkozy. Elle répond à une stratégie politique. Quand il annonce une loi sur le « service minimum » dans les écoles, il tente d’opposer les parents aux enseignants. En ignorant totalement les revendications exprimées depuis des mois maintenant par le monde de l’éducation, par 300000 manifestants hier, y compris les fonctionnaires des autres services publics, il veut afficher un mépris tel qu’il nourrisse la résignation.

Dans le même temps, cette réaction, ce refus de répondre sur le fond des problèmes posés, est un signe de faiblesse. Le pouvoir est conscient que la défense de l’école publique est une question qui mobilise fortement et qui peut rassembler le pays entier. Qui n’est pas concerné ? L’éducation nationale peut être le point de convergence de l’ensemble des luttes contre la destruction du service public, des statuts et du droit du travail, des acquis sociaux et démocratiques.

A propos du « service minimum », du souci de l’encadrement des enfants et de la vie de famille, qui est plus mal placé que Sarkozy ? Sa politique supprime une demi-journée de cours dans les écoles primaires, des heures d’enseignement dans le secondaire. Sa politique veut faire travailler les parents en soirée, le samedi et le dimanche.

Au contraire, les enseignants, les lycéens se battent pour défendre l’intégrité du service public, pour les conditions de formation réelle pour tous, correspondant à la fois aux aspirations des individus et aux besoins du pays.

Ils ont raison. Il n’y a rien à céder sur leurs revendications. Non aux 1120 suppressions de postes ! Non aux bacs pro en 3 ans et à la dévalorisation des BEP !

Dimanche 18 mai, une grande manifestation nationale est organisée par les syndicats enseignants, avec le soutien des associations progressistes de parents d’élèves. Allons-y tous ! Rassemblement à partir de 13h00 à Opéra !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article