Beaugrenelle: une première victoire qui en appelle d'autres

19 Mars 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #BEAUGRENELLE

Beaugrenelle : le Tribunal administratif annule la délibération du Conseil de Paris du 27 septembre 2004 modifiant le plan d’occupation des sols

Une première victoire qui en appelle d’autres contre le projet de méga-centre commercial, les promoteurs et leurs alliés

Communiqué de la section du 15ème arrondissement de Paris du PCF

La décision du Tribunal administratif constitue une première victoire et un encouragement pour les riverains de Beaugrenelle en lutte et leurs associations.

Depuis maintenant trois ans, les dirigeants de la SEMEA 15 et des représentants de la Ville de Paris, notamment Mme Hidalgo, alignent les coups de forces antidémocratiques, jonglant avec la légalité, méprisant outrageusement la population, pour satisfaire les promoteurs immobiliers Apsys et Gécina et favoriser leur immense projet spéculatif. 

 

L’arbitraire a encore des limites dans notre pays. 

 

Lors de l’enquête publique de 2003 concernant la modification annulée du POS, 1427 riverains s’étaient prononcés contre et seulement 26 pour.

Depuis le départ, les communistes du quartier, l’ensemble de la section du PCF du 15ème sont activement engagés dans la lutte des riverains et des associations. Avec eux, nous combattons un projet démesuré qui menace d’écraser la vie du quartier et tous ses équilibres, notamment sa mixité sociale, qui menace le logement social et les équipements publics.

Nous combattons la perspective, dont ce projet est le fer de lance, de livrer l’ensemble de ce quartier, au nom de sa situation géographique, à la plus haute spéculation immobilière internationale. La municipalité s’est autorisée ainsi l’an dernier à privatiser des emprises publiques sur l’ensemble de la dalle.

La réhabilitation du centre commercial actuel est nécessaire comme la rénovation de la dalle mais elle doit se faire à dimensions constantes et ne peut en aucun cas servir de prétexte aux opérations immobilières des promoteurs.

La mobilisation de la population s’amplifie et nous nous en réjouissons. Des milliers d’habitants supplémentaires (au moins 2600 réunies par une des associations) ont exprimés leur opposition à l’occasion des enquêtes publiques de janvier et février 2006 sur les demandes de permis de construire déposées par Apsys et Gécina.

La décision du Tribunal administratif les rend caduques.

Elle aurait dû inciter la municipalité de Paris et M. le Maire de Paris en particulier à remettre à plat tous ces projets, à reprendre tout à zéro par une véritable concertation de la population.

Au contraire, la municipalité a fait appel de la décision de justice et prétend maintenant faire passer les permis de construire à la faveur de l’adoption du PLU de Paris en juin prochain.

La municipalité s’entête dans un projet indigne de toutes ses prétentions de « gauche ».

La décision du tribunal, après la forte mobilisation au cours des enquêtes publiques sont des points d’appui important pour le mettre en échec.

La section du PCF du 15ème arrondissement continuera à s’investir pleinement dans cette bataille.

 

Paris 15, le 20 mars 2006

 Liens vers plusieurs interventions antérieures:

Tract-pétition du Comité de défense de Beaugrenelle à l'occasion des enquêtes publiques sur les demandes de permis de construire des promoteurs

Intervention du PCF Paris 15 dans l'enquête publique sur le projet de PLU de Paris

Sortie du livre de notre secrétaire de section consacré au dossier le "NON de gauche" à l'opération Beaugrenelle

Article "Main basse sur Beaugrenelle"

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article