Non à la privatisation de GDF - Soutien à la grève des agents

23 Mars 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème - supplément au tract CPE Publié dans #EDF et GDF

Ne laissons pas passer la privatisation de GDF ! Soutenons les agents en grève le 23 mars!

En même temps que le CPE, le gouvernement tente un autre coup de force d’une extrême gravité pour le pays, la privatisation de GDF. Il veut livrer cette entreprise publique d’excellence, dans le secteur crucial de l’énergie, à la multinationale Suez. Il a même le cynisme, de justifier sa tentative de bradage précipitée de cet atout national au nom du « patriotisme économique ». EDF serait également fragilisée.

Ne laissons pas faire ! Ne laissons pas passer la loi qui sera nécessaire à ce mauvais coup !

Nous pouvons déjà mesurer le prix de la privatisation pour nous, usagers, salariés :

- Alors que le bénéfice de GDF a progressé de 29% en 2005 à 1,7 milliard d’euros, la direction de GDF et le gouvernement prévoient d’augmenter encore les tarifs de 5,8% au 1er avril. Au total, les tarifs se seront envolés de 34% depuis mai 2004 et d’autres augmentations sont annoncées ! C’est un véritable hold-up sur le budget des ménages pour alimenter la bourse et les trusts privés.

- A Paris, la direction de GDF prévoit de fermer 2 des 5 agences d’exploitation gaz avec de graves conséquences : menace sur la sécurité des conduites, ralentissement du renouvellement des conduites anciennes et dangereuses en tôle bitumée, suppression de dizaines d’emplois. De même, la direction prévoie de fermer la quasi-totalité des agences commerciales EDF-GDF (il n’en laisser que 3 à Paris) aux dépens des usagers.

- Des milliers d’emplois qualifiés et statutaires risquent d’être supprimés dans le pays.

Les agents de GDF et d’EDF seront en grève le 23 mars contre le projet de fusion- privatisation. Soutenons-les! Ce n’est qu’un début. Salariés, usagers, ensemble nous pouvons mettre en échec ce projet du gouvernement comme le CPE.

Pour l’indépendance énergétique de la France , l’égalité de traitement de tous les usagers, des tarifs justes sans détournement vers la finance, la sécurité des approvisionnements et des installations… défendons le service public ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article