Rien n’est trop haut, rien n’est trop beau… pour les promoteurs !

21 Septembre 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #15ème

Rien n’est trop haut, rien n’est trop beau… pour les promoteurs !

 

Elle avait dit 150 mètres. Maintenant, c’est 180 mètres ! C’est la hauteur de la tour que la municipalité de Paris projette de laisser construire à la Porte de Versailles.

Après avoir fait partie de ceux qui ont conspué l’horreur de la Tour Montparnasse (200 mètres de haut), Anne Hidalgo, adjointe à l’urbanisme n’en finit plus de s’extasier sur les gratte-ciel. Il faut dire que celui-ci est demandé avec insistance par le groupe immobilier Unibail, l’une de ces foncières qui comme Gécina (notamment Beaugrenelle) sont en train de faire main basse sur Paris.

Qu’importe la crise mondiale de l’immobilier et la pénurie flagrante de logements, la construction d’une tour destinée à abriter principalement un hôtel de grand luxe, un centre de conférence et… encore un centre commercial, promet de devenir un projet municipal prioritaire. Dès le 25 septembre, une présentation doit avoir lieu à l’Hôtel de ville. Après l’expérience de Beaugrenelle, nous ne manquerons pas de suivre précisément l’impact de ce projet et les conditions de sa réalisation notamment en terme de propriété foncière, de respect et de valorisation du patrimoine public municipal.

En s’inscrivant dans la concurrence entre capitales de la finance, on est loin des besoins des salariés parisiens et franciliens.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article