Projet de PLU - Devenir des Journaux officiels

13 Juillet 2005 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Imprimerie - livre - presse

Observations de notre secrétaire de section au nom du PCF Paris 15ème dans le cadre de l’enquête publique sur le projet de PLU pour Paris, le 13 juillet 2005 (suite)

Pour le maintien des Journaux officiels dans le 15ème arrondissement

J’exprime mon extrême surprise et ma totale réprobation devant le projet de PLU concernant la parcelle sise aux 24/26 rue Desaix et aux 9/13 rue Saint-Saëns où se trouvent les Journaux officiels. Le projet de PLU y prévoit en effet l’établissement d’une servitude logement de 100%. C’est inacceptable et incompréhensible. Comme de nombreux services publics, les JO font l’objet d’une grave remise en cause de leurs missions et des conditions de leur exercice. Des suppressions d’emplois commencent à être envisagées. Des rumeurs de délocalisation, synonymes de démantèlement partiel, ont circulé. Les unes comme les autres suscitent une opposition déterminée des salariés des JO. Ils étaient plus de 500 à manifester en 2004 dans la rue Desaix pour la défense de leur service public. Les rumeurs de délocalisation ont à ce jour été démenties par la direction de l’entreprise et les services du Premier ministre, notamment à l’occasion de l’examen annuel du budget annexe des JO au Parlement. L’avenir de l’existence de la direction des JO est préservé par le maintien, désormais définitivement acquis, d’un budget annexe. Les salariés de toutes les entités des JO, notamment de la SACIJO , société anonyme de composition et d’impression des journaux officiels, se battent et font la démonstration de la nécessité de maintenir et de renforcer les JO pour faire face, notamment avec les mutations technologiques et l’extension de la communication électronique, à la mission essentielle pour la République qu’est la diffusion du droit. Dans ce contexte, il est inconcevable que la Ville de Paris anticipe dans le PLU un démantèlement des JO, après avoir laissé liquider l’Imprimerie nationale (par les gouvernements successifs). Et même le facilite en offrant éventuellement à l’Etat une faculté de désaisissement automatique des terrains à la Ville. Plus de 1000 emplois sont en jeu dans ce pôle d’excellence emblématique du 15ème. L’emploi n’est-il pas une priorité affichée de la municipalité ?

Je demande que la servitude logement sur la parcelle des JO soit supprimée. Je demande que l’ensemble de la parcelle soit classée en zone mixité habitat/emploi et non plus en zone de protection de l’habitation. Je demande que les 9/13 rue Saint-Saëns soient classés en zone de protection de l’artisanat et de l’industrie » entre autres pour maintenir l’emploi dans sa diversité et notamment l’emploi industriel dans le 15ème. 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article