Contre la détournement vers le privé de la "Banque" Postale

21 Avril 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #La Poste

Reprenons et amplifions notre bataille pour la défense du service public de la Poste!

Contre la dérive, le détournement, vers le privé de la " Banque Postale ":

La " Banque postale " existe officiellement depuis le 1er janvier. Le processus d’éclatement de l’entreprise, d’abandon des missions de service public, de privatisation s’accélère. Une association de consommateurs vient de dénoncer l’explosion de ses tarifications. Les attaques sur la collecte du livret A s’accentuent de la part de la Poste (délaissement) et de toutes les banques (pression pour la banalisation de la collecte au nom de la " concurrence "). Le risque de marginalisation de la collecte du livret A par rapport à d’autres placements de nature spéculatif se précise comme un risque de mainmise des banques privés sur cette source essentielle de financement du logement social. Dans le même temps, les programmes de suppressions d’emplois dans toutes les activités de la Poste se succèdent.

Les salariés, souvent les usagers portent haut la riposte. Le caractère structurant du service public de La Poste pour le pays dont c’est le premier employeur après l’Etat rend possible et nécessaire une campagne nationale pour la défense et le développement du service public de La Poste dans son unicité.

En 2004 et 2005, nous avions mené une grande campagne de pétition contre la loi " antipostale " finalement adoptée au printemps 2005. Nous proposons de la reprendre en la réactualisant. Rappel de certains points de nos tracts et pétitions de l’année dernière:

Les conséquences de la loi anti-postale: (…)

- Extension de l’exclusion bancaire: La " banque postale " adopterait les règles du privé de sélection des " clients " selon leur " produit bancaire par tête " Premières victimes: les ménages aux ressources les plus modestes, les personnes en interdit bancaire qui n’ont que leur livret A comme compte, les personnes âgées qui ont actuellement accès, sans discrimination grâce à la Poste, aux services financiers indispensables à la vie de tous les jours.

- Détournement de l’argent du logement social: Une fonction d’origine des services financiers de La Poste est de favoriser et de garantir l’épargne populaire et de la mobiliser pour le financement des priorités nationales sur le long terme: logement, équipements publics, hôpitaux… Demain, la " banque postale " va privilégier les placements spéculatifs à court terme sur les marchés financiers. La collecte du Livret A pour le logement social serait rapidement marginalisée. De même les encours des CCP, 30 milliards d’euros, seraient définitivement dirigés vers la Bourse. (…)

PETITION J’exige:

le maintien de l’ensemble des bureaux de poste dans tout le pays, l’ouverture de bureaux dans les grandes villes. C’est aussi la réponse à une exigence d’aménagement du territoire, auquel participe La Poste.

Le respect de la distribution du courrier à J+1 (le lendemain avec un dépôt au moins jusqu’à 19H00) ce qui implique le maintien de tous les centres de tri dans le pays et l’augmentation du nombre de tournées de distribution.

que la Poste, à l’opposé des banques privées, continuent à offrir, à tous sans aucune discrimination, les services financiers indispensables à la vie de tous les jours (chéquier, carte de retrait, tout simplement même un compte…), qu’elle pratique une politique tarifaire s’opposant à l’inflation des prestations des banques.

que les fonds des Chèques postaux et les fonds d’épargne collectés par la Poste servent exclusivement au financement des priorités nationales: logement, équipements publics, hôpitaux... et n’alimentent pas les marchés financiers.

les milliers d’embauches de fonctionnaires nécessaire à la préservation et à l’amélioration du service rendu, dans l’immédiat à la titularisation de tous les CDD.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Achat Or 22/03/2009 17:10

Nombre de personnes ne connaissent pas leur richesse et font appel au crédit. Actuellement le CAC 40 perd plus de 3% et l'or est au plus haut. C'est tout à fait emblématique de ce qu'il se passe depuis plus d'un an sur ces deux marchés. Si vous avez besoin d'argent et si vous possédez un peu d'Or sous quelque forme que ce soit, bijoux, déchets, pièces ou lingots, n'attendez pas, c'est le moment de vendre, vous serez étonné du montant récolté !
achat or

gilles 22/04/2006 16:46

PRESIDENTIELLES  2007 ANALYSE DES TACTIQUES ELECTORALES au 21 avril 2006
 


 


 

            Les derniers sondages publiés montrent sans qu’il en soit fait mention dans la presse une réelle progression des intentions de vote en faveur du FRONT NATIONAL
 


 

            Imaginons que ce parti admette ses erreurs passées en particulier en ce qui concerne ses positions anti-sémites. Imaginons même qu’il s’excuse sur certains propos tenus qui à l’évidence le décrédibilisent.
 

            Ce nouveau positionnement lui donnerait alors les clés d’alliances possibles avec d’autres partis de l’actuelle droite.
 


 

            Dans ces conditions ce parti aurait toutes les chances d’être présent au second tour des élections présidentielles de 2007.
 


 

            En effet, son poids relatif réel se situe déjà à hauteur de 21 à22%, ce qui le place en tête de tous les autres partis qui se présenteront.
 


 

            L’UMP  dans l’hypothèse d’une candidature unique ne peut espérer plus de 18% de l’électorat.
 

            Si plusieurs candidats postulent  contre le candidat «  connu » du parti, ce dernier ne pourra dépasser 13 à 14% de l’électorat.
 


 

            Pour le PS s’il n’obtient pas de candidature unique de toute la GAUCHE  ce qui paraît impossible compte tenu des oppositions complètes sur l’attitude à adopter vis-à-vis de l’économie de marché et de façon générale face au Capitalisme ,
 

            Nous risquons d’avoir un candidat  extrême gauche ‘LCR, LO avec7à8%
 

            Un candidat PC   avec moins de4%
 

            Un candidat vert    avec moins de 10%
 


 

            Dans l’hypothèse où Laurent FABIUS ne serait pas le candidat retenu par le parti, alors
 

Jean-Pierre CHEVENEMENT se porterait candidat en absorbant les voix PS de FABIUS
 

(Soit  plus de 25% des voix socialistes)
 


 

            Dans cette hypothèse prévisible le candidat   socialiste ne pèserait que moins de 13% de l’électorat à la condition qu’aucune autre candidature soit déposée.
 


 

            En conclusion si les partis d’extrême gauche se réunissent sur un programme fondé sur la rupture totale  face au capitalisme cette alliance pourrait représenter (PC, VERTS, LCR,LO, Fabiusiens et Chevènementistes) un poids considérable de près de 30% de l’électorat.
 


 

            Dans cette hypothèse identique à celle du 21 avril 2002 nous aurions le choix entre le FN et l’extrême gauche et l’exclusion des partis traditionnels de gouvernement ‘(PS, UMP)
 


 

            L’union fait toujours la force,  seuls les programmes qui seront proposés peuvent aujourd’hui éviter cette hypothèse qu’il faudra bien envisager plus courage de la part du PS et de l’UMP.