Congrès du PCF Paris - amendements de la section du 15ème (3e partie)

27 Novembre 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Actualités du PCF

34ème CONGRES DU P.C.F - Fédération de Paris

Assemblée générale – Amendements et vœux (suite - partie 3) adoptés par la section de Paris 15ème.

(les pages et numéros de ligne correspondent à la brochure transmise par le CN)

 

PARTIE 3 :

 

 

page…18…., paragraphe n°1…, ligne..…843

 

AMENDEMENT 15-20:

Remplacer la question « Faut-il… à PCF ? » par : « dans ces conditions, avec de telles ambitions, nous avons décidé à l’Assemblée nationale extraordinaire de décembre 2007 de faire vivre et de renforcer notre parti, le PCF ».

 

 

page…18…., paragraphe n°3…, ligne..…858

 

AMENDEMENT 15-21:

Supprimer les trois § successifs commençant par: « Dire le besoin de cette force… » , « Crise de projet… » et « Le PCF est-il cette force ? ». Remplacer par : « Nous continuons à penser que le PCF est cette force. Dans ce temps où la lutte des classes bat son plein, la raison d’être de notre parti est plus actuelle que jamais : porter une perspective révolutionnaire de rupture avec le capitalisme, la traduire en propositions et actions concrètes pour renforcer le mouvement des luttes, permettre l’intervention politique organisée directe des travailleurs.

L’affaiblissement organisationnel et électoral sans précédent de notre parti qui l’a amené de 500.000 adhérents et 8,6% des voix en 1995 à 130.000 adhérents et 1,9% en 2007 nous oblige à une critique sans complaisance des stratégies mises en œuvre depuis le 28ème congrès et la « Mutation ». Elle ne nous exonère pas d’un bilan d’une plus longue période de notre histoire mais doit être menée en tant que telle. 

Dès à présent nous devons en tirer les leçons pour le fonctionnement et l’organisation du Parti».

 

 

page…18…., paragraphe n°6…, ligne..…879

 

AMENDEMENT 15-21 : (chaque modification de phrase pouvant constituer un amendement de repli à elle seule):

 

AMENDEMENT 15-21a : Dans la première phrase, remplacer « devenir » par « redevenir ».

AMENDEMENT 15-21b : Modifier et compléter ainsi la deuxième phrase : « Nous rejetons les voies de transformations du PCF dans la recherche de la constitution d’un autre parti aux contours incertains, comme de la dilution progressive de notre parti dans un ensemble politique aux contours incertains ».

AMENDEMENT 15-21c : Supprimer la 3ème phrase : « Certains… métamorphose ».  

 

 

page…18…., paragraphe n°8…, ligne..…895

 

AMENDEMENT 15-22 :

Supprimer les 3 § de la ligne 895 à 922, de « Mais il nous faut en même temps reconnaître … » à « … le communisme du XXIème siècle qui est le nôtre ».

Remplacer par :

« Notre engagement communiste au 21ème siècle se situe dans la continuité du choix fondateur, toujours fécond, du congrès de Tours de 1920, de la rupture avec le réformisme et l’aménagement du capitalisme. Les communistes n’ont pas à rougir de l’histoire de leur parti, liée à celle du mouvement communiste internationale. La théorie et l’organisation révolutionnaires du PCF ont contribué de manière décisive aux grandes conquêtes sociales que les gouvernements successifs s’appliquent à démolir, notamment à la faveur de son affaiblissement. Le PCF a joué un rôle majeur dans la Résistance, contre les guerres coloniales.

Fidèles à nos grands idéaux, nous devons assumer notre histoire, y compris dans ses contradictions, et non la renier comme le voudraient les tenants de l’idéologie dominante.

Nous devons reprendre notre propre analyse critique, interrompue, des expériences socialistes dans le monde. »

 

 

page…19…., paragraphe n°8…, ligne..…958

 

AMENDEMENT 15-23:

Après le § finissant par « … diversifiées », ajouter :

« L’abandon de la priorité donnée à la vie des cellules, l’abandon au congrès de Martigues en 2000 de la cellule comme organe de base souverain du PCF ont fait perdre à notre parti son outil essentiel dans cet objectif.

Nous tirons les leçons de cette expérience et décidons immédiatement de réorganiser notre parti sur la base de la cellule, d’entreprise, rurale ou de quartier. Nous décidons de mettre à l’ordre du jour de notre prochain congrès la modification de nos statuts en vue de restituer à la cellule son rôle fondamentale et irremplaçable. »

 

 

page…19…., paragraphe n°8…, ligne..…959

 

AMENDEMENT 15-24:

dans le  §, supprimer les mots « politisation citoyenne » et remplacer par « l’intervention politique des travailleurs et de tous ceux qui ont objectivement le plus intérêt à combattre le capitalisme ».

 

 

page…20…., paragraphe n°1…, ligne..…968

 

AMENDEMENT 15-25:

Après le §, ajouter : « L’activité de la cellule d’entreprise, comme de la cellule de quartier, s’inscrit dans l’objectif d’animer et de déployer la lutte des classes dans l’intérêt du monde du travail ».

 

 

page…20…., paragraphe n°3…, ligne..…971

 

AMENDEMENT 15-26: 

Supprimer « Tout cela signifie » à « davantage » puis remplacer la suite du § par :

« La vie des cellules est la condition de l’appropriation et la maîtrise démocratique des orientations du Parti tout entier par le plus grand nombre de ses adhérents, du fonctionnement de toutes nos structures, du rayonnement militant de chaque adhérent : »

 

 

page…20…., paragraphe n°4…, ligne..…978

 

AMENDEMENT 15 - 27:

Supprimer le § « Cet effort » à « internationalisme ». Remplacer par :

« Le caractère internationaliste de l’engagement communiste doit être présent à tous les niveaux de la vie et de l’organisation du parti, dès la cellule »

 

 

page…20…., paragraphe n°5…, ligne..…991

 

AMENDEMENT 15-28:

Après les lignes finissant par « mis en place pour cela », ajouter :

« La section doit retrouver son rôle d’impulsion de la vie des cellules. Le retour de l’autonomie financière des cellules et des sections est une condition de la souveraineté des communistes. »

 

 

page…20…., paragraphe n°6…, ligne..…996

 

AMENDEMENT 15-29:

Supprimer à partir de « en ouvrant le PC aux femmes et aux hommes de gauche… » jusqu’à, au § suivant « doit nous tenir en alerte » et remplacer par : « Nous décidons d’une vaste campagne d’adhésion au PCF, partant de notre action dans les luttes. Nous travaillons à ce que les communistes soient plus nombreux, mieux formés, comme militants ».

 

 

page…20…., paragraphe n°9…, ligne..…1018

 

AMENDEMENT 15-30:

Entamer le § par : « Nous confirmons notre choix permanent d’étendre notre action politique à tous les rouages institutionnels de la République. Les militants communistes élus, à tous les niveaux, doivent être entièrement responsables devant les organisations du Parti et redevables des orientations politiques qu’elles ont décidées».

 

 

page…21…., paragraphe n°3…, ligne..…1049

 

AMENDEMENT 15-31:

Après le  §, ajouter : « Nous tirons les enseignements des décisions des derniers congrès. Le Comité exécutif national, pléthorique, n’est pas une direction opérationnelle. Le Conseil national est placé dans la situation d’enregistrer des décisions qui lui échappent.

Dans un objectif de clarté, nous décidons de remettre en place un bureau politique, responsable devant le Conseil national, devant exposer à l’ensemble des communistes ses choix. »

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article