Des dirigeants du Parti Communiste d’Israël ont rencontré des représentants de groupes de gauche palestiniens.

30 Décembre 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Solidarité internationale

communiqué du Parti communiste d'Israël - Maki


Des dirigeants du Parti Communiste d’Israël ont rencontré des représentants de groupes de gauche palestiniens.


traduction BL pour vive le pcf

Les dirigeants du Parti Communiste d’Israël ont rencontré des représentants de groupes de gauche palestiniens, comprenant le Front Démocratique pour la Libération de la Palestine, le Front Populaire pour la Libération de la Palestine et le Parti Palestinien du Peuple. Les militants des quatre formations se sont rencontrés jeudi (25 décembre 2008) à Ramallah afin de renforcer leur coopération mutuelle et de se mettre d’accord sur les prochaines étapes à franchir. Le Parti Communiste d’Israël était représenté à la réunion par son secrétaire général, Mohammed Barakeh. C’est la première fois que les représentants de ces 4 formations étaient présents à une même réunion. « La scène politique palestinienne a désespérément besoin aujourd’hui d’un dialogue progressiste d’unité », selon Barakeh.

 

La semaine dernière, Barakeh s’est rendu dans la capitale jordanienne, Amman, où il a rencontré le secrétaire général du FDLP, Nayef Hawatmeh. Les dirigeants du Parti Communiste d’Israël ont récemment déclaré que le dialogue avec les formations progressistes palestiniennes était  une pratique ancrée dans leurs habitudes. Le parti a maintenu des contacts avec ces groupes depuis les années 1970. « Les programmes du Parti Communiste d’Israël et de Hadash et ses positions principales sont clairs et se sont exprimés partout et à toute occasion », selon un porte-parole du parti. « Les liens entretenus avec les groupes de l’OLP n’ont pas été interrompus depuis les années 1970 et toutes ces formations connaissent les positions prises par le Parti Communiste d’Israël en tant qu’organisation juive-arabe qui défend une solution avec deux Etats en menant la lutte contre le capitalisme et l’impérialisme ».

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

J
Publié en français sur le site de Michel Collon:"
“Déclaration politique des forces de la Gauche PalestinienneFPLP, FDPLP, Parti du Peuple palestinien Le jeudi premier janvier 2009, la direction du Front de Gauche composée du Front Démocratique pour la libération de la Palestine, du Front Populaire pour la Libération de la Palestine et du Parti du Peuple Palestinien, s’est réunie pour analyser la façon d’affronter la criminelle agression sioniste contre notre peuple et d’y résister, et a déclaré ce qui suit :
L’attaque brutale contre notre peuple continue, le nombre de martyrs augmente parmi les enfants, les femmes, les personnes âgées et se multiplient de façon indiscriminée les démolitions de maisons sur les têtes de leurs propres habitants, mais la résistance palestinienne continue en même temps, représentée sous la forme de l’unité populaire, avec la participation de toutes les organisations et bras armés.
Nous saluons notre peuple, nous saluons nos combattants aguerris.
Aujourd’hui, le peuple palestinien écrit une page de gloire. Ses sacrifices exigent la loyauté et la responsabilité, et une réponse à la nécessité urgente de consolider la Résistance et d’unir ses rangs pour pouvoir affronter l’agresseur.
Nous réitérons une fois de plus nos appelés pour donner une solution à la division interne et nous en appelons au dialogue national pour recouvrer l’unité. Hier nous avons reçu des réponses positives en ce sens des frères Mahmoud Abbas, président palestinien, et Ismaïl Haniyeh.
Nous accueillons favorablement le fait que les deux parties acceptent avec de bonnes dispositions le dialogue et la réconciliation et fassent prévaloir les contradictions avec l’ennemi sioniste.
Dans ces temps de sang et de sacrifice, il n’est pas suffisant de répéter des mots, il faut des faits concrets, un mouvement urgent et des pas précis et sérieux qui mènent au dialogue uni, immédiat et désiré.
Aux enfants de notre peuple aguerri
Aujourd’hui que vous écrivez les pages les plus valeureuses de résistance et de sacrifice, nous appelons à :
1. Mener à bien la coordination, sur le terrain, au moyen d’un poste de commandement unique entre les différents bras armés sans exception, pour que puisse être réussie l’organisation de la résistance d’une façon unie face à l’agresseur.
2. Créer des comités populaires dans les camps et les quartiers, dans les villes et les villages, qui incluent dans leurs rangs toutes les forces politiques, organisations de la société civile et personnalités nationales qui souhaitent participer, afin que ces structures soient à même d’organiser toutes les formes de solidarité et de secours pour ceux qui en ont besoin.
3. Ces comités auront la tâche de coordonner et de maintenir la communication avec l’UNRWA, les sièges municipaux et les autres institutions officielles, dans le but d’unir les efforts et de garantir le haut niveau de solidarité et de soutien requis.
Salut à notre peuple aguerriGloire aux martyrs!Victoire à la Résistance!
Parti du Peuple PalestinienFront Populaire pour la Libération de la PalestineFront Démocratique pour la Libération de la Palestine
1er janvier 2009 “
Répondre
J
Tiré de aporrea; à faire connaître à mon avis...et pourquoi pas s'en inspirer pour agir "à notre niveau" national et exiger la ryupture avec l'4Etat d'Israël:"El PCV exige el cese inmediato de las acciones militares contra la población civil en la Franja de Gaza y, en segundo lugar, obligar al gobierno de Israel para ir a una mesa de diálogo para alcanzar la paz. El Partido Comunista de Venezuela solicita al Presidente Chávez la suspensión inmediata de las relaciones con Israel Por: Tribuna Popular Fecha de publicación: 30/12/08 imprímelo mándaselo a tus panas 30 de diciembre de 2008.- El Partido Comunista de Venezuela PCV, solicitó ayer al Gobierno Nacional la suspensión inmediata de las relaciones comerciales y diplomáticas con el Gobierno de Israel ante la acción genocida y masacre que se está perpetrando contra el pueblo palestino que habita en uno de los pocos territorios que le han dejado, la Franja de Gaza. Así lo manifestó, Carolus Wimmer, secretario de relaciones internacionales del PCV en rueda de prensa en la mañana ayer, desde la sede de la tolda del gallo rojo. Wimmer recordó que fue en el año 1948 cuando las potencias mundiales crearon un Estado "artificial" en territorio de Palestina, este Estado fue Israel y, a partir de ahí, se inició la ofensiva contra el pueblo palestino, expulsándolos de su territorio. Hoy, en una actitud colonialista y criminal, el sionismo pretende hacer desaparecer el Estado palestino con la ayuda de EE.UU y las potencias europeas. A partir de ese año –señala Wimmer- "fueron expulsados más de 700 mil palestinos de sus tierras". Y en las guerras sucesivas, Israel inicia una limpieza étnica y ocupación, cada vez mayor de territorio palestino, "llevando a la expulsión de los palestinos de sus tierras originales", expresó el dirigente. El dirigente comunista, quien también es vicepresidente del Parlamento Latinoamericano (grupo Venezuela), denunció que los que se pretende con esta nueva ofensiva es una "ocupación completa de los territorios palestinos y de esa forma lograr lo que siempre fue el sueño de los sionistas de tener un territorio sin palestinos", señaló. Por ello, explicó Wimmer, son las palabras de primer ministro israelí, Ehud Olmert, cuando señaló que el pueblo Israel debe prepararse para desarrollar una "guerra larga, dolorosa y difícil". El PCV se mostró optimista frente a esta expectativa guerrerista del gobierno de Israel, señalando que "el mundo ya levantó su voz" al explicar que en todo los países existen movilización de rechazó a la nueva ofensiva sionista, incluyendo las realizada en Caracas. Los objetivos de las movilizaciones son: El cese inmediato de las acciones militares contra la población civil en la Franja de Gaza y, en segundo lugar, obligar al gobierno de Israel para ir a una mesa de diálogo para alcanzar la paz. "El Partido Comunista de Venezuela sugiere, al Gobierno Nacional del Presidente Hugo Chávez Frías, la supresión completa de la relaciones diplomáticas, comerciales y de otra índole, mientras Israel continua con los ataques militares y no cumpla con las resoluciones de los organismos internaciones", solicitó Carolus Wimmer. Además de esta propuestas, el PCV anunció que propondrá en la Asamblea Nacional, en el Parlatino (grupo Venezuela y en el Parandino (grupo Venezuela) para que exista una discusión sobre la agresión de Israel y se saque una fuerte resolución sobre estos graves hechos. Para el PCV, dos son las razones del porqué es la ofensiva criminal contra el pueblo palestino en estos días, "eso tiene que ver con el proceso electoral en Israel", recordando que en febrero son las elecciones del Primer Ministro, después de la renuncia por corrupción a que fue obligado el actual Jefe de gobierno judío, Ehud Olmert. Y por otro lado, "un señalamiento hacia el futuro gobierno de Estados Unidos", recordando que la actual administración gobernante de Israel apoyo al candidato republicano McCain. Por otro lado, el Partido Comunista de Venezuela, entregó un saludo de fin de año al pueblo venezolano, a las y los trabajadores, en especial, a los periodistas que han permitido el contacto del Partido con el pueblo venezolano y a nivel internacional."
Répondre