Palestine, Liban: Déclaration de Partis communistes et ouvriers

20 Juillet 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Solidarité internationale

Solidarité avec les peuples palestinien et libanais

Nous reproduisons ci dessous la déclaration commune des 63 Partis communistes et ouvriers. Nous partageons totalement ce texte, et nous déplorons le choix de la direction de notre Parti de ne pas participer à cette initiative.

Déclaration commune de 63 Partis communistes et ouvriers

 
 
Nous condamnons vigoureusement toutes les opérations militaires de l’armée israélienne à Gaza et au Liban qui ont des conséquences tragiques pour les civils palestiniens, libanais et israéliens, ainsi que pour tous les autres ressortissants étrangers.
 
 
 
 

Ci dessus manifestation de nos camarades libanais

Nous réfutons et condamnons les accusations et les menaces des Etats-Unis et du gouvernement israélien adressées à la Syrie et à l’Iran et à d’autres pays de la région.  Ces menaces mettent en évidence que la puissance réellement offensive et expansionniste dans la région est Israel.

 

Nous condamnons avec force la politique des Etats-Unis qui encourage l’agressivité israélienne, et récusons l’hypocrisie des dirigeants du G-8 et la politique “d’égale distance” suivie aujourd’hui par certaines puissances.

 

Nous nous inquiétons tout particulièrement et avertissons des risques énormes d’extension de la crise au Proche-Orient, d’une nouvelle guerre civile et d’une escalade à grande échelle de l’intervention impérialiste au Liban sous le prétexte “des mesures d’établissement de la paix”.

 

Les bombardements contre le Liban sont le prolongement des agressions violentes dans la Bande de Gaza, des enlèvements de personnalités politiques palestiniennes, de l’effort d’affaiblir l’Autorité nationale palestinienne, des destructions d’infrastructures et de la création d’une situation chaotique au sein de la société palestinienne.

 

Les incursions à Gaza et au Liban constituent un nouveau pas en avant de la mise en application de la politique des Etats-Unis et de l’OTAN pour un “Grand Moyen Orient” tourné contre les droits légaux des peuples, la résistance populaire et les forces progressistes et pacifistes.

 

Le gouvernement israélien, la seule puissance nucléaire dans la région, ignore de manière outrageante les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, viole les accords avec l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), sape les accords des organisations palestiniennes pour la création d’un Etat palestinien indépendant aux cotés d’Israel, et rejette les propositions de cessez-le-feu. Le gouvernement israélien viole aussi la 4e convention de Genève, qui interdit les sanctions collectives, les assassinats “ciblés” et la destruction des infrastructures d’une région occupée.

 

Nous appelons toutes les forces pacifistes à renforcer leur solidarité avec les peuples de la Palestine et du Liban, avec les forces de progrès luttant pour la paix en Israel et à intensifier leur lutte pour une solution politique basée sur:

* L’arret immédiat de l’offensive militaire et retrait de l’armée israélienne

 * Le respect de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale face à toute intervention impérialiste pouvant arriver sous n’importe quel prétexte

 * La libération immédiate des prisonniers politiques

 * Le démantèlement complet des colonies israeliennes et retrait de l’armée israélienne des territoires occupés de 1967, la création d’un Etat palestinien (Bande de Gaza et Cisjordanie) ayant pour capitale Jerusalem Est aux cotés d’Israel. La solution au problème des réfugiés. Le retour de tous les réfugiés palestiniens doit etre fondé sur la résolution 194 du Conseil de sécurité de l’ONU et conformément aux autres résolutions de l’ONU.

 Seul le retrait des forces armées israéliennes de Gaza et du Liban et une paix juste et durable pourraient mettre fin à l’effusion de sang et garantir la sécurité de tous les peuples au Proche-Orient.

 

 

20 juillet 2006

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Tatie D 11/10/2006 19:33

mercredi 11 octobre 2006 06:28Faut-il en finir avec  Danielle Bleitrach ? En Provence, nous avons une très jolie expression pour désigner les gens comme Redeker, « il verrait passer un bel enterrement, il voudrait être le mort »...  ? La question que je voudrais poser aux belles âmes qui s´inquiètent pour la liberté d´expression, pour ce pauvre Redeker menacé et qui sont prêt à le soutenir même s´ils détestent son idéologie est de savoir ce qu´ils font quand les menaces me concernent ?  Je ne parle même pas des autres, les BHL et autres Adler et Finkelkraut, ils s´en foutent même si je suis leur coreligionnaire, il n´est de bon juif que sioniste... D´ailleurs il faut reconnaître à leur décharge qu´il n´y a même pas à être juif, la liberté d´expression est réservé aux sionistes, aux pro-étasuniens...  Les autres peuvent crever en tout cas être censurés... ? Est-ce que la DST va se mobiliser, est-ce qu´elle va intervenir pour faire fermer les sites où on en appelle au meurtre contre moi ? Est-ce que l´hebdomadaire Marianne et son impertinent directeur J.F.Khan va se refendre d´un article sur le thème « une femme est menacé ? » ? Car  je voudrais signaler que j´ai personnellement subi à peu près tout ce qui peut exister en matière d´intégrisme et de menaces fanatiques. Il y a eu les néo-nazis de marie Poumier (celle-ci proposant que Chavez me tonde comme collaboratrice, j´ai jugé que le péril n´était pas très grand). Son ami et collègue en néo-nazisme, Michel Dakar est allé nettement plus loin jusqu´aux lettres de dénonciation, distribution de tracts, au point que mon président d´Université excédé a menacé de porter plainte pour harcèlement.Mais cela ne s´est pas arrêté là, les sionistes en particulier les fascistes du Betar m´ont poursuivi et insultée de belle manière. Ainsi sur un site intitulé AntiTerrorismCoalition o The Anti-Terrorism Coalition (ATC) voilà ce qu´on peut lire me concernant et je ne cite ce texte que pour mémoire, il y en a d´autres ou entre autres gracieuseté je suis traitée d'idiote, de truie et également soumise à une fatwa de meurtre.... Voici donc le texte : "Il faut en finir avec Danielle BLEITRACH La liquidation de cette nuisance s´impose dans les plus brefs délais. Bien entendu, la saleté dont la marque apparait ici, ne doit pas être détruite seule. C´est l´ensemble de ces nuisances, accidentellement nées juives qu´il faut éliminer sans pitié, avec férocité. Hélas, on en trouve même en Israël. Des aliénés s´imaginent pouvoir parler avec ces nuisances, comme les illuminés s´imaginent parler avec les esprits. Leurs propos sont exactement de même nature. Cette pourriture qui pollue la terre, est de la même engeance que les nazislamistes ou n´importe quelle autre variété de nazi. Ca doit se détruire sans discuter, sans se poser de question. Au contraire, ne pas détruire ces saletés, quand on en a l´occasion relève de la non assistance à Juifs en danger." Alors je pose la question : « qui va se mobiliser pour me défendre ? » Rassurez-vous je connais déjà la réponse, personne et même pas dans mon propre camp... La seule chose que je demande alors est l´arrêt de l´hypocrisie : dites clairement que seules certaines personnes ont le droit à la parole, voir à la vie ... Et que c'est ce régime d'apartheid que vous appellez la démocratie... Danielle Bleitrach