Livres des Editions DELGA en vente sur le stand à la Fête de l'Huma

14 Août 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Fête de l'Huma

Fête de l'HUMA 2006

Stand du PCF Paris 15ème, table de littérature, présence de l'éditeur marxiste DELGA avec les titres suivants:

Critique du libéralisme libertaire, Michel Clouscard.
À l’heure où les analystes politiques commencent tout juste à adopter le syntagme « libéralisme libertaire », il fallait, pour parer à toutes les confusions, mettre à la disposition du public, l’œuvre qui non seulement reste la seule à ce jour à en avoir formulé le concept, mais surtout en reconstitue la généalogie. Dès 1973 (avec Néo-fascisme et idéologie du désir) M. Clouscard dévoile ce que les idéologues doivent occulter : mai 68, contre-révolution libérale, sociodrame nécessaire au déblocage des marchés du désir, nouveaux marchés mis en place au plus fort de la Guerre Froide par le Plan Marshall, pour sauver le capitalisme en crise. Critique du libéralisme libertaire est une Somme philosophique. Michel Clouscard rappelle les fondements de la Révolution française établis par Rousseau et Kant, l’engendrement réciproque de la conscience et de la connaissance. Il montre que le néo-kantisme (Sartre, Lévi-Strauss, Foucault, Barthes, Lacan, etc.) est la récupération insidieuse de cette philosophie, le détournement qui s’accomplit avec le libéralisme libertaire.

L’esthétique soviétique contre Staline, Anatole Lounatcharski
Lorsqu’on pense à la politique culturelle de l’URSS, un seul mot vient à l’esprit : jdanovisme. Tout le monde connaît Andreï Jdanov, le commissaire du peuple à la culture de Staline et la glaciation en matière de création qu’entraînèrent ses diktats. En revanche, on ignore tout de son « prédécesseur » et pour ainsi dire, son opposé : Anatole Vassiliévitch Lounatcharski. Témoignage d’un russe des années 20 sur la culture occidentale, il est enfin temps de découvrir le plus proche conseiller de Lénine en matière de culture, Anatole Lounatcharski, philosophe, artiste et révolutionnaire. 

La destruction de la culture, Ouvrage collectif.
La culture n’a-t-elle pas toujours été menacée ? Certes, mais ce livre atteste d’une offensive inédite, sur tous les fronts, depuis une dizaine d’années. À travers des exemples pris dans le secteur public culturel et des secteurs connexes, des chercheurs, des présidents d’associations de défense de ces secteurs, décrivent les mutations les plus saillantes de la culture en France
au cours de ces dix dernières années.

La destruction de la raison – Nietzsche, Georges Lukács

Nietzsche idéologue de la réaction, précurseur du fascisme, adversaire de tout progrès social, chantre d’une société esclavagiste, destructeur de la raison : c’est le constat global que fait dans ce livre Georges Lukács. Il donne dans cet ouvrage une leçon cinglante à ceux qui veulent minimiser les aspects nauséabonds de Nietzsche pour mieux attaquer la philosophie progressiste. On comprend pourquoi ce livre dérangeant pour l’intelligentsia bourgeoise n’était plus disponible depuis plusieurs dizaines d’années. Un livre clef pour comprendre et mieux combattre l’idéologie fasciste.

Le capitalisme de la séduction, Michel Clouscard
Une anthropologie de la modernité quotidienne. Écrit en 1981, dans un style autant philosophique que littéraire, l’auteur y part à l’assaut de nouvelles idées reçues. Il décortique les rituels d’initiation gigognes de la “civilisation capitaliste” du Plan Marshall aux années 80 — jeans, flipper, rock, disco, hasch... — et nous propose de reconquérir une réalité occultée par les vedettes de l’idéologie et du discours. Retournant comme un gant les formes falsifiées de la subjectivité et de la connaissance, de l’éthique et de l’esthétique, il en révèle les coutures faites
au gros fil de la stratégie de gestion de la crise : le libéralisme libertaire.
 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

el diablo 23/09/2006 19:26

Dorénavant vous pouvez me retrouver à ma nouvelle adresse:
 

http://eldiablo.over-blog.org
 

N'oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter sur ce nouveau blog.
 

En outre je vous invite à visiter mon énorme collection d'affiches politiques et syndicales!
 

A très bientôt,
 

Salut et fraternité
 

EL DIABLO