Imposons l’interdiction des « ventes à la découpe »

30 Octobre 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Droit au LOGEMENT

Imposons l’interdiction des « ventes à la découpe » : Les milliers d’habitants du 15ème, locataires, sont déjà frappés ou risquent de l’être. Leurs immeubles, propriété d’un bailleur unique (souvent un « institutionnel—cie d’assurances, banque…) sont vendus à un fonds de pension ou un marchand de biens. Ces derniers, qui bénéficient d’avantages fiscaux, revendent alors appartement par appartement au prix le plus fort du marché, pour tirer la plus grande plus-value au plus vite. La plupart des locataires, dans l’impossibilité d’acheter, sont victimes du congé-vente et chassés de chez eux. Une loi, des mesures peuvent et doivent être adoptées contre ces pratiques directement spéculatives: 1– Obligation d’une autorisation municipale préalable à toute division d’un immeuble locatif. 2– Suppression de tous les avantages fiscaux notamment les exonérations de plus-value pour les marchands de biens, les fonds de pension et les sociétés immobilières côtées, qu’elles soient basées en France ou dans un paradis fiscal. 3– Protection définitive contre le congé-vente des locataires, âgés, malades ou dont les ressources se situent du plafond d’attribution des logements intermédiaires. Exigeons des engagements politiques précis sur toutes ces propositions. Assez d’hypocrisie!

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article