Inauguration du tramway

26 Novembre 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #RATP

Tramway Maréchaux sud : inauguration en grande pompe et en trompe-l’œil 

 

Le 16 décembre prochain sera inauguré le tramway RATP, le T3, reliant le Pont du Garigliano à la Porte d’Ivry en remplacement du bus PC, en présence, rien de moins, que du Maire, du Président de la Région et du Président de la République. Une assistance en rapport avec le montant de l’investissement : officiellement plus de 300 millions d’euros.

 

Pour notre part, nous n’étions pas favorables à cette opération de prestige. Son coût est disproportionné avec l’amélioration (hypothétique) du service. De surcroît, on venait de financer la mise en voie propre des PC. Le tramway de Seine-Saint-Denis, située lui aussi en pleine rue roule en moyenne à 14 km/h, c'est-à-dire grosso modo la même vitesse que les bus. Sans compter les nuisances.

 

Nous privilégions un projet de remise en service de la Petite ceinture ferroviaire pour l’amélioration des transports de tout le sud-ouest parisien. Deux conséquences du T3 sont déjà sensibles malheureusement: un mouvement spéculatif sur l’immobilier le long des boulevards (+15%) et des entraves à la circulation aux répercussions pour l’instant très difficiles à gérer.

 

Maintenant que le T3 existe, tout doit être fait pour qu’il fonctionne au mieux et réponde aux besoins. Des questions de sécurité sont déjà posées sur l’équivalent des 20 passages à niveau depuis le début des tests « à vide ». Il apparaît déjà aussi que le nombre de rames prévues (15) sera insuffisant pour assurer la fréquence nécessaire. Idem pour le nombre de conducteurs.

 

Nous appelons donc dans les semaines et mois qui viennent à la vigilance et la RATP à la plus grande concertation avec les riverains, les salariés du secteur (Parc des expositions notamment), les personnels et les syndicats sur les conditions de la mise en service du T3.

 

Le démarrage du T3 coïncide avec la décision d’allonger les services de bus et de métro les samedis soirs et veilles de fête (jusqu’à 2h15). Là encore, l’amélioration de l’offre, qui correspond à une vraie demande, risque d’être en trompe-l’œil, parce que la RATP refuse les moyens et effectifs correspondants ni en conduite, ni en maintenance. En bref, l’allongement des horaires le week-end va se traduire, si rien n’est fait, par une nouvelle dégradation du service aux usagers, en particulier aux heures de pointe et par une nouvelle dégradation des conditions de travail des agents.

 

Les agents de la RATP se sont déjà mobilisés le 17 novembre pour dénoncer cette situation. Devant la surdité de la direction de la RATP , ils seront probablement amenés à agir de nouveau. Usagers, nous avons tout intérêt à soutenir leur action pour le service public.

 

L’inauguration en grande pompe du tramway ne peut pas cacher la politique de marchandisation et de privatisation des transports poursuivie par le gouvernement, relayée malheureusement par la Région et le STIF et ses effets. Elle n’est pas fatale!

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Jeuns 28/11/2006 11:29

Ouai, le tram, c'est un phénomène de mode. A Clermont-Ferrand, la ville où j'habite, il a coûté également plus de 300 millions d'Euros. Certes, il est en site propre, mais quand même ! Ceci est d'autant plus problématique qu'il na fait qu'agraver la charge de la dette (et pour un ville de 130 000 habitants, on imagine un peu le désastre financier...) sans compter que ce tram, qui est sur pneu, n'a pas encore fait la preuve de sa fiabilité... Attention, la gauche à Clermont pourrait se retrouver en position difficile en 2007 ou 2008 (selon le président ou la présidente...lol), et ce d'autant plus que Serge Godard n'est pas le maire le plus apprécié des Clermontois depuis 60 ans.... Mais bon...