Félicitations du PCF à Hugo Chavez et au peuple vénézuelien

4 Décembre 2006 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Solidarité internationale

Nous nous félicitons de la grande victoire électorale du peuple vénézuelien

 

Message à M. Jesus Perez, ambassadeur du Venezuela en France.Paris, le 4 décembre 2006

Le succès électoral du Président Hugo Chavez, reconduit hier par le peuple vénézuélien pour un nouveau mandat, constitue une inestimable victoire du mouvement émancipateur et anti-impérialiste mondial. Nous nous réjouissons de ce vote qui autorise la poursuite du processus de la Révolution bolivarienne, placé par le Président Chavez sous le signe du « socialisme du 21ème siècle ». La patiente et opiniâtre « révolution dans la révolution » va pouvoir continuer à progresser. Nous nous réjouissons aussi du résultat de l’élection parce qu’il ouvre la voie à l’approfondissement des coopérations politiques et économiques, alternatives à la mondialisation capitaliste dont le gouvernement vénézuelien est à l’impulsion, avec le gouvernement cubain. Nous ne pouvons que faire le rapprochement entre l’élan du peuple vénézuelien et celui du peuple cubain qui a manifesté ce samedi 2 décembre, en fêtant massivement le 80ème anniversaire du Président Fidel Castro, sa détermination à défendre la révolution socialiste face à l’agression redoublé du Gouvernement des Etats-Unis de Bush. Ces exemples représentent un point d’appui essentiel pour le combat de tous les militants et de toutes les organisations politiques, dont la nôtre, contre l’impérialisme. Le gouvernement vénézuelien fait la démonstration que l’on peut nationaliser quand notre gouvernement privatise, notamment le secteur énergétique. Le gouvernement vénézuelien fait la démonstration qu’un pays peut refuser les diktats du libre-échangisme et de l’OMC en mettant en avant l’Alba (Alternative bolivarienne pour l’Amérique) face à l’Alca des USA quand on nous invite en France à subir la « concurrence libre et non faussée » de l’Union européenne et les délocalisations. Aussi, à notre niveau, responsables du Parti communiste français, nous nous engageons à agir auprès de l’opinion publique de notre pays pour que le choix démocratique du peuple vénézuelien ne soit pas contesté. La tentative de coup d’état de 2002, la campagne pour la révocation du président Chavez en 2004, montés directement avec la complicité des Etats-Unis, font toujours craindre une entreprise de déstabilisation, malgré l’ampleur de la mobilisation populaire. Nous voulons développer la solidarité politique et matérielle avec la République bolivarienne du Venezuela et ses représentants, dans la suite, en ce qui nous concerne, des échanges passionnants que vous, M. l’Ambassadeur, comme votre collaboratrice Mme Iris Garcia nous ont permis d’avoir, en particulier à l’occasion de la dernière Fête de l’Humanité. M. l’Ambassadeur, nous sommes donc heureux de vous prier de transmettre nos plus sincères félicitations au Président Chavez et à l’ensemble du peuple vénézuelien pour leur responsabilité et leur courage révolutionnaires. 

Pour les communistes de la section du PCF Paris 15ème, Emmanuel Dang Tran, membre du Conseil national du PCF

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article