CN du 15/12/06 - Intervention de Claude FAINZANG

18 Décembre 2006 , Rédigé par Claude FAINZANG Publié dans #Actualités du PCF

Conseil national du PCF, 15 et 16 décembre 2006 

Résumé de l’intervention de Claude FAINZANG, fédération de Paris, section du 19ème

Certains au CN pensent que la forme « Parti Communiste » est obsolète. Je pense au contraire qu’elle est indispensable pour rassembler le monde du travail contre la politique au service du capital. Mais c’est la direction du Parti elle-même qui utilise les présidentielles et les collectifs pour aller vers l’effacement du Parti. Avoir voulu réduire quasiment l’activité du Parti aux collectifs, pas populaires, où on se retrouve avec des anticommunistes qui ont quelquefois leur candidat par ailleurs, et dont le seul but est d’empêcher une candidature issue du PC, cela nous met dans un sacré guêpier. Il y a un moyen de se sortir de ce guêpier, c’est de présenter une candidature du Parti Communiste aux Présidentielles et aux législatives, sur un programme PCF de rupture avec le modèle de l’alternance et le consensus de l’intégration européenne. Il faut trancher là-dessus aujourd’hui ou demain. Notre pays a besoin d’un Parti Communiste présent aux élections, combatif. Contre la privatisation de GDF, contre les attaques des régimes de retraites, pour les salaires (au fait combien de signatures sur la pétition à ce jour ?), les services publics, les hôpitaux, pour en finir avec les exonérations de cotisations patronales…, pour construire des rapports de forces dans les luttes. Il faut redonner la priorité au mouvement populaire. Regagner les couches populaires. Plus que jamais, le PCF doit redevenir un parti indépendant, indépendant des collectifs et indépendant du PS. 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article