Le siège de Gécina occupé

15 Janvier 2007 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Droit au LOGEMENT

Des sans-logis pointent juste : Gécina.

Plusieurs centaines de manifestants ont investi le 10 janvier le siège de la firme immobilière Gécina, rue des Capucines dans le 2ème arrt. Ils ne se sont pas trompés d’ennemi. Les sociétés foncières cotées dont Gécina est la plus grande (avec Klépierre et Unibail) sont devenues en quelques années des acteurs majeurs de la spéculation immobilière sous tous ses aspects. Dans le seul 15ème, Gécina contrôle 27 ensembles immobiliers représentant 200000 m2 de logements et 50000 de bureaux et commerces et a multiplié les transactions spéculatives comme la vente à la découpe de 275 logements rue Alexandre Cabanel. Sur les 9 premiers mois de 2006, les profits du groupe ont encore grimpé de 75%, à près de 1 milliard d’euros, aux dépens des locataires, ménages ou entreprises, et des contribuables. Les sans-logis ont mis le doigt au bon endroit. Mais la question ne peut se réduire à la proposition de l’association Droit au logement : demander à Gécina de louer des logements à des sans-logis à un loyer modéré garanti par la collectivité. Gécina (qui détient quelques logements conventionnés) pourrait même redorer son image au prix d’une aumône. La vraie question est de lutter contre l’emprise croissante de ces sociétés, d’en finir avec les privilèges fiscaux que leur a accordés le gouvernement, de dénoncer et de mettre en échec les opérations de complaisance que les collectivités dont la Ville de Paris nouent avec elles. C’est ce que nous faisons, notamment à Beaugrenelle.  

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article