Des candidatures ancrées dans la vie, les luttes du 15ème

25 Mai 2007 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #LEGISLATIVES 2007

15ème arondissement - 12ème circonscription:

Des candidatures ancrées dans la vie, les luttes du 15ème

Notre arrondissement, n’est pas épargné par les effets des politiques nationales menées depuis 25 ans, loin de là. Avec la section du PCF 15ème,  Emmanuel DANG TRAN et Josette GAWSEWITCH ont initié l’Appel des habitants et salariés du 15ème pour le NON à la « constitution » européenne. Ils ont participé, entre autres après des actions pour la défense des services publics de la Poste et de la RATP, à la collecte de 3800 pétitions contre la privatisation de GDF et la marchandisation de l’électricité et du gaz au 1er juillet.

Ils se sont engagés jusqu’au bout pour l’Imprimerie Nationale, sabotée par les gouvernements successifs, contre la délocalisation partielle à Fresnes, abandonnée, de l’Institut Pasteur

 

Ils continuent à se battre contre le démantèlement de l’hôpital Saint-Michel. Ils s’élèvent contre les retards de l’aménagement des terrains de Boucicaut. La campagne qu’ils ont menée pour y rétablir une maternité de l’AP-HP a contribué à l’extension de celle de Necker. Ils continuent à demander l’implantation d’une structure hospitalière de long et moyen séjour, promise lors de la construction de l’HEGP et correspondant à un besoin criant.

Sur la question primordiale du logement, ils multiplient les initiatives pour la prévention et l’interdiction des ventes à la découpe. Des dizaines d’immeubles sont ou pourraient être frappés dans le 15ème. Ils mobilisent contre les expulsions locatives. Ils sont intervenus contre la fermeture du Centre d’hébergement d’urgence de la rue Duranton, pour la pérennisation des logements sociaux « de fait » (ex : ceux de ICF/SNCF). Ils se battent terrain par terrain pour l’extension du parc social (ex: rue Viala, et lors l’élaboration du Plan local d’urbanisme). Ils ont dénoncé le refus final de la municipalité d’implanter (à bon prix) des logements sociaux dans la tour Flatotel pour y laisser s’installer une résidence hôtelière de luxe.  

Ils sont pleinement impliqués dans la bataille contre la spéculation à Beaugrenelle. Aux côtés des associations, ils combattent le projet de mega-centre commercial des promoteurs Gécina et Apsys et de la SEMEA15. Il menace les équilibres du 15ème (circulation, commerces de proximité et leurs emplois,  mixité sociale), des équipements publics ou culturels (cinémas…) dont le Centre de santé Beaugrenelle, un des derniers conventionnés du 15ème. Il est inadmissible que la municipalité de Paris envisage de céder la propriété d’emprises publiques (donc les pleins pouvoirs) à des multinationales de l’immobilier sur tout le Front de Seine.

Sans faire jamais un trait d’égalité entre la gauche et la droite, vos candidats, fidèles à leurs convictions, combattent la politique qui fait le jeu de la spéculation, d’où qu’elle vienne.

Emmanuel DANG TRAN a écrit un livre sur ce sujet en 2005 : « Les Paris de Delanoé – Paris à gauche, la grande illusion ? ».

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article