INTERVIEW DE NOTRE CANDIDAT DANS L'HUMANITE DIMANCHE

31 Mai 2007 , Rédigé par PCF - Emmanuel DANG TRAN Publié dans #LEGISLATIVES 2007

 PCF15ème - 12ème circonscription

    INTERVIEW DE NOTRE 

    CANDIDAT DANS

    L'HUMANITE DIMANCHE DE

    CETTE SEMAINE :

1-     Ce que signifie dans votre parcours personnel de vous présenter à la députation
J’espère être à la hauteur des attentes des communistes du 15ème qui m’ont désigné, dont Marcelle qui a milité avec Charles Michels, député communiste du 15ème fusillé avec Guy Môquet en 41.

2-   Ce que signifie dans le contexte politique national et local

 Il est primordial de ne pas laisser le pays tétanisé devant Sarkozy. Les luttes seront décisives face à la politique commanditée par le MEDEF. Nous les plaçons au cœur de la campagne. Les camarades de la RATP-Croix-Nivert montrent que défendre les régimes spéciaux, c’est défendre toute la retraite par répartition, que refuser le « service minimum », c’est défendre le droit de grève qui a permis de battre Juppé en 95, de contrer Fillon en 2003. La lutte des salariés de Monoprix porte la résistance à la casse du CDI, celle des agents des CCP, contre la banalisation de la Banque postale et du livret A, l’exigence d’une politique publique nationale du crédit notamment pour le logement social. Dans le 15ème où la crise du logement est si aiguë, nous relayons l’opposition à la spéculation effrénée. La Mairie de Paris fait malheureusement le lit des promoteurs à Beaugrenelle, comme le social-libéralisme a fait celui de Sarkozy.

3- Ce que porte votre candidature

Face à la dérive à droite de la classe politique (unie pour la constitution de l’UE) le monde du travail a besoin des communistes. C’est notre slogan. Il n’a pas besoin d’une mouvance à la posture vaguement antilibérale mais d’un parti anticapitaliste ancré dans la lutte des classes. Ce parti, historiquement, c’est le PCF. Nous en défendons la raison d’être, plus actuelle que jamais.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article