Souscrivez pour la campagne des candidats communistes du 15ème !

6 Juin 2007 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #LEGISLATIVES 2007

Souscrivez pour la campagne des candidats communistes du 15ème !

Les media se répandent depuis quelques jours sur la « crise financière » du PCF, la vente possible d’immeubles ou d’œuvres d’art. Les éditorialistes prennent leurs rêves pour des réalités et enfoncent le clou sur le « déclin inéluctable » du PCF. Cette campagne mal intentionnée est complètement hors de propos à quelques jours du 1er tour des législatives.

Ce sera à nous, communistes, de juger si la campagne de Marie-George Buffet, au nom d’une « gauche populaire antilibérale » se détournant du PCF, méritait 5,5 millions de dépenses dont 4,7 millions non remboursés comme cela était prévisible.

La nécessité aujourd’hui d’un PCF renforcé aux législatives est bien évidemment ailleurs. Le pays, face à Sarkozy, face à la dérive générale à droite des forces politiques de l’alternance, a besoin d’un PCF fort et ancré sur ses positions et son analyse de classe. Tous ceux qui rejettent la politique au service du MEDEF et de la mondialisation capitaliste, ceux qui luttent, ont besoin de la force d’organisation et de proposition qu’est le PCF, que forment les communistes fidèles à la raison d’être de leur parti.

Dans le 15ème, nos candidatures, loin de toute combinaison ou posture politiciennes, s’inscrivent dans cet objectif. Et nous avons besoin d’argent pour éditer des tracts, imprimer des affiches, payer les bulletins de vote et les professions de foi. Notre campagne, pourtant économe, va coûter quelque 5000 euros pour la 12ème circonscription.

Les candidats des partis dominants seront remboursés par l’Etat, sur vos impôts, à hauteur de près de 40000 euros par candidat et par circonscription, car ils ont la capacité d’avancer l’argent et feront plus de 5%. Ce ne sera vraisemblablement pas notre cas dans le 15ème. La loi de financement des partis politiques, que seuls les députés communistes avaient refusé de voter en 1990, leur permet d’être remboursés de tout : des prestataires de service qui leur collent leurs affiches, voire distribuent leurs tracts, des buffets ou des baudruches qu’ils offrent aux électeurs… Communistes, nous menons une campagne exclusivement militante. Nous prenons beaucoup nous-mêmes, salariés, retraités sur nos revenus pour la financer. Nous vous invitons à nous soutenir financièrement. N’hésitez pas ! Vous savez où va votre argent.

Chèques à l’ordre de Emile TORNER, mandataire financier d’Emmanuel DANG TRAN, candidat PCF dans la 12ème circonscription de Paris (15ème arrt), à renvoyer au « 130 rue Castagnary 75015 PARIS". Un reçu sera délivré ouvrant le droit à 66% de déduction d’impôt sur le revenu, pour ceux qui en payent, encore une anormalité de la Loi. 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article