Législatives : le vote communiste repasse la barre des 1000 suffrages dans le 15ème

11 Juin 2007 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #LEGISLATIVES 2007

(Une erreur de frappe à la Mairie a inversé notre résultat dans un bureau avec celui "d'alternative libérale". 15 voix supplémentaires, sur la foi du PV, nous sont rendues par rapport au chiffre publié dans la presse).

Législatives : le vote communiste repasse la barre des 1000 suffrages dans le 15ème

 

Le résultat du 1er tour des élections législatives dans le 15ème marque un début de remontée du vote communiste. Celui-ci atteint 1040 voix soit 165* voix de plus que les 875 voix obtenues par Marie-George Buffet à la présidentielle.

Cette progression provient exclusivement de la 12ème circonscription où nos candidats, Emmanuel Dang Tran et Josette Gawsewitch obtiennent 564* voix contre 399 à MG. Buffet. En pourcentage, nous doublons son résultat (1,3%). Cette remontée est notamment sensible dans les (rares) cités populaires de la circonscription, notamment dans les bureaux du Front de Seine. La partie du 15ème groupée dans la 12ème circonscription compte en effet parmi les plus riches et les plus réactionnaires de France. Elle vient de voter à 72% pour la droite. Même dans de tels quartiers, il y a non seulement place pour la lutte mais obligation de lutter. L’action des communistes de la section du 15ème à Beaugrenelle, à Boucicaut, pour le logement, contre les ventes à la découpe… est reconnue localement, au-delà de notre électorat. La campagne nous l’a confirmé.

L’intervention communiste de notre section, principalement dirigée vers les entreprises (La Poste, EDF-GDF, RATP, les hôpitaux…) et vers les 150000 salariés travaillant dans le 15ème a contribué à la résistance relative du vote communiste régionalement et nationalement.

Nous ne pouvons que nous en féliciter même les choix stratégiques qui ont mené au 1,9% de la présidentielle sont très loin d’être écartés. Ils ont alimenté le thème du « déclin inéluctable » du PCF, redonné de la hargne aux anticommunistes, que relaient comme rarement depuis 15 ans les media, semé le doute chez les sympathisants et électeurs sur l’avenir du Parti. Nous en avons fait l’expérience pendant la campagne. Nous sortons confortés dans notre conviction qu’il faut mettre en avant le choix de la lutte et de l’identité communiste.

Il est regrettable qu’ait été imposée par les instances départementales du PCF dans la 13ème circonscription le soutien à une candidature qui tourne le dos à cet état d’esprit. D’autant plus que cette circonscription concentre les trois-quarts des cités HLM du 15ème et habituellement la même proportion de l’électorat communiste. Présentée sous l’étiquette d’un « collectif » dont personne n’a entendu parlé, cette candidature d’une membre de l’appareil du Président PS de la Région, est la seule dans tout Paris à n’avoir gagné aucune voix sur le résultat de MG Buffet.

L’issue du 2nd tour dans la 12ème comme dans la 13ème ne fait strictement aucun doute. Renforcés par les contacts et adhésions réalisées pendant la campagne dans les entreprises et les quartiers, nous allons intensifier dès cette semaine la préparation de la riposte face aux contre-réformes que le gouvernement va inscrire à l’agenda de la session extraordinaire du Parlement de juillet.

L’absence de véritable alternative politique explique le succès électoral de Sarkozy. Le taux record d’abstention aux législatives le confirme. L’assemblée élue en 1993 était à 80% à droite. Cela n’a pas empêcher le mouvement de novembre/décembre 95 de mettre en échec le Plan Juppé. Communistes, notre action pour contribuer à construire une alternative politique passe toujours par les luttes, ailleurs comme dans le 15ème.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article