Ne laissons pas Sarkozy entraîner la France dans la logique de guerre américaine ! - tract du dimanche 1

23 Septembre 2007 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Solidarité internationale

Ne laissons pas Sarkozy entraîner la France dans la logique de guerre américaine !

Iran : le PCF condamne une confirmation dangereuse de la politique atlantiste de Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner, communiqué

 

 

Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères, vient de confirmer ce que le Président Nicolas Sarkozy avait déjà annoncé. Non seulement l'Union européenne, à l'initiative de la France, va renforcer les sanctions contre l' Iran sans mandat, sans résolution de l' ONU, mais il faudrait maintenant “se préparer au pire”, c'est à dire à la guerre.

Cela au moment précis où les Etats-Unis, par la voix de Robert Gates, Ministre de la Défense de Georges Bush, annoncent que  “pour le moment la voix diplomatique et économique est de loin la  meilleure approche”... MM.Sarkozy et Kouchner seraient-ils plus pro-américains que les dirigeants américains eux-mêmes? L'élève en feraient-ils un peu trop devant le maître ?

On assiste en fait à une grave et très préoccupante inflexion atlantiste de la politique étrangère de la France. Sanctionner sans mandat des Nations-Unies c'est décider, comme Washington en a pris l'habitude, en dehors ou contre le droit international. C'est inacceptable. Les autorités françaises se permettent de menacer de guerre et de préparer l'opinion publique en indiquant ainsi que la France pourrait participer à une telle irresponsable aventure aux conséquences imprévisibles et potentiellement très dangereuses pour le Moyen-Orient et pour la stabilité internationale. C'est consternant et cela ne peut que susciter la condamnation la plus ferme.

Ce virage atlantiste, déjà amorcé en Afghanistan, constitue une concrétisation inquiétante des annonces de Nicolas Sarkozy en politique étrangère. Le rôle international de la France, son influence et sa souveraineté ne peuvent qu'en être atteints profondément.

Le Parti communiste français appelle à la plus grande vigilance devant une surenchère politique et militaire peu compatible avec les valeurs de la République et avec l'attachement du peuple français à la paix, à la sécurité, aux efforts nécessaires pour un désarmement multilatéral et contrôlé, à un règlement politique des conflits. PCF. Paris, le 17 septembre 2007

 

 

Déjà pendant la campagne électorale, Sarkozy avait prêté allégeance à Bush et regretté « l’arrogance » des autorités françaises de l’époque pendant la guerre américaine en Irak. L’immense majorité de la population s’était opposée à une participation française à cette guerre d’agression dont l’humanité ne finit pas de payer les conséquences tragiques.

Sarkozy veut préparer l’opinion à suivre les Etats-Unis la prochaine fois contre l’Iran ou ailleurs comme Blair et Berlusconi en 2003. Ne le laissons pas entraîner la France dans la logique de guerre américaine !

- Demandons l’application du Traité de non prolifération nucléaire à tous les pays et le désarmement nucléaire multilatéral: pas seulement à l’Iran mais aussi dans la région, au Pakistan, à l’Inde et à Israël. On ne peut d’ailleurs que constater combien les déclarations de Kouchner et Sarkozy aident politiquement le régime islamiste iranien tout en dégradant l’image internationale de la France.

- Demandons que l’action internationale de la France respecte le rôle de l’ONU, seule organisation universelle qui offre un cadre pour la sécurité internationale, le désarmement et le règlement des conflits.

- Demandons la sortie de la France de la « PESC » (politique européenne extérieure et de sécurité commune), aligné sur l’OTAN. Le projet de nouveau traité européen, suivant le texte de la « constitution » mise en échec par le peuple français, va reprendre les objectifs de militarisation, d’alignement sur l’OTAN et d’interventionnisme hors d’Europe. Le peuple français doit pouvoir le rejeter par référendum.

- Soutenons les mouvements populaires partout en Europe contre l’implantation de nouvelles bases américaines (à Vicenze en Italie, en République Tchèque et en Pologne)

- Demandons la sortie de la France de l’OTAN alors que Sarkozy finit de réintégrer notre pays dans son organisation militaire dont de Gaulle, avec le soutien du PCF, l’avait sortie en 1966.

Plus que jamais, la France doit avoir une politique étrangère indépendante et agir pour la paix. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article