CN du PCF du 16 avril 2010 - Ne laissons pas utiliser la défection logique de quelques notables "refondateurs" contre le PCF!

18 Avril 2010 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Actualités du PCF

Le journal "Le Parisien" se fait les gorges chaudes du départ d'une serie d'élus du PCF pour cultiver l'idée d'un affaiblissement inéluctable de notre parti. Notre secrétaire a contredit cette campagne dans une de ses interventions au dernier CN du PCF.

 

Intervention d’Emmanuel Dang Tran, fédération de Paris, dans la discussion sur la démission de 14 membres du CN ("refondateurs")

 

La décision de ceux que, par facilité, je vais appeler « les refondateurs », de certains d’entre eux en tout cas, de démissionner du CN voire de quitter le Parti est une décision très réfléchie. Respectons-la !

Elle est logique. Depuis des années, ils défendent l’idée que la forme « parti communiste » est dépassée, qu’elle a été invalidée par l’histoire.

Aussi, je ne pense pas que nous devions nous adresser à eux dans les termes proposés par Pierre Laurent. Il ne peut être question de leur promettre que les « transformations » du parti vont aller dans leur sens, que l’on va « « refonder » le projet, les pratiques, la conception du rassemblement et l’organisation ».

Je trouve juste que le CN s’adresse à eux, notamment pour déjouer l’idée d’une décomposition du Parti, propagée par les media à cette occasion, mais non qu’on leur donne raison sur tout ou partie du fond.

Les refondateurs doivent cesser d’être le poisson pilote des « transformations » du PCF, comme ils le sont depuis trop d’années. Il ne faudrait pas non plus exagérer leur importance. Ils ne se sont jamais comptés, notamment au dernier congrès en refusant de soumettre leur motion au vote des adhérents.

Comme d’autres camarades, je demande que le CN s’adresse dans le même mouvement aux dizaines de milliers de camarades, militants, dirigeants, qui ont quitté le parti, qui s’en sont trouvés écartés après notamment le Congrès de Martigues. Invitons-les à se réapproprier ce qui reste leur parti ! Par exemple, à l’occasion de l’action pour les retraites.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Q


Je partage cette intervention ! Il y en a marre de ces pollueurs. Je suis quant à moi partisan d'un retour au véritable centralisme démocratique et pour le retour à la philo matérialiste
marxiste. Il nous faut privilégier la formation politique des communistes dan snos sections, nos Fd et au niveau national pour permettre aux communistes de s'approprier de la politique du parti,
d'en devenir de véritable citoyens au lieu de se fier à des penseurs qui se parent de modernité en fait social-démocrate ou pire social-libéral. On mesure aujourd'hui où nous ont emmené les Hue
et autres de sa cour ! Que sont-ils devenus ? En attendant,ils ont fait des dégâts irréparables envers certains de n os anciens militants qui sont partis sur la pôinte des pieds notamment dans
nos entreprises où ils animaient et animent encore la bataille syndicale.


J'ai bon espoir que la génération  montante renouera avec une conscience politique de classe nécessaire à remettre en selle nos idéaux du socialisme !



Répondre
J


Bon débarras ! Pourquoi n'avoir pas viré tous ces droitiers qui ont foutu en l'air le PCF depuis les années 70 ?


Si on reparle socialisme dans les rangs du PCF, il faudra redresser la barre sérieusement pour recréer le parti de la révolution socialiste. Relire Marx et Lénine.


Cà fera du ménage car les droitiers vont pas aimer, ils s'en iront rejoindre les comités anti-libéraux ou le fantoche Mélenchon.



Répondre
M


Il faut en effet s'adresser aux communistes qui sont hors de ce qui est le parti des communistes pour nous aider à reconquerir nos positions dans l'interet des travailleurs et de la Nation.On
voit bien que l'affaiblissement du PCF permet au pouvoir et à ses complices de mener une attaque sans precedent contre le peuple et la perte d'independance du pays.


quand à ceux qui veulent quitter le parti je ne comprends pas ce qu'ils proposent dire que la forme parti est obsolette ne suffit pas il faut dire pourquoi et qu'est ce qu'ils proposent,tous ceux
qui ont quitté le PCF n'ont rien construit !



Répondre