Taux de saturation des urgences de l’hôpital Pompidou (HEGP) : jusqu’à 203% !

23 Octobre 2013 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Santé - hôpital - assurance maladie

Taux de saturation des urgences de l’hôpital Pompidou (HEGP) : jusqu’à 203% !

Brève, Pcf Paris 15, 23 octobre 2013

131023_HEGP_Urgences_Greves.jpgLe journal l’Humanité a publié, dans son édition du 22 octobre, les taux d’occupation des lits des services d’urgences de plusieurs hôpitaux parisiens.

A l’hôpital Georges Pompidou (HEGP – Paris 15ème), le taux de saturation a atteint 203% dans l’après-midi du jeudi 17 octobre, 176% le lendemain, 170% le dimanche. Des chiffres ahurissants. Et l’hiver n’a pas commencé !

Une telle saturation signifie pour les patients des heures d’attente supplémentaires sur des brancards, dans les couloirs, dans des zones de transit. Un récent rapport, remis à la ministre Marisol Touraine, établit que l’engorgement et le temps d’attente aux urgences augmente le risque de ré-hospitalisation ultérieure et pouvait multiplier la mortalité des malades par 1,7 à dix jours.

Pour les personnels les conditions de travail, le stress deviennent intolérables, comme le dénonçaient la grèves des urgences de l’HEGP en 2012.

Une seule réponse s’impose : rouvrir des lits supprimés dans les services d’urgences et les services dits d’aval, recréer des postes.

Au contraire, le gouvernement, la direction de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) continuent à vouloir fermer les urgences de l’Hôtel-Dieu (43.000 patients reçus par an). On mesure déjà l’augmentation de l’engorgement des autres hôpitaux depuis que l’AP-HP a commencé détourne les malades de l’Hôtel-Dieu. Qu’est-ce que ce serait si son service d’urgence était complètement fermé ?

A la ministre, aux élus de Paris, déjà en pleine parade électorale, de répondre.

En lien, notre dernier tract sur l’hôpital et l’Hôtel-Dieu.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Z
<br /> Et dire que Laurent and co pour assurer sa retraite de sénateur a signé un pacte au premier tour avec le PS, qui est entrain de casser l'APHP, en vue d'une privatisation.<br /> <br /> <br /> A la tête de l'organisme de tutelle des hoptaux en IDF nous avons le PS Evin trés connu avec la mère Dufoix dans l'affaire du sang contaminé.<br /> <br /> <br /> Le PS est bien un parti de droite.<br />
Répondre