Solidarité des communistes français avec Cuba :

15 Février 2007 , Rédigé par George HAGE Publié dans #Solidarité internationale

Solidarité des communistes français avec Cuba : une réaction de notre camarade Georges Hage après les déclarations surprenantes de Marie-George Buffet au « Grand jury RTL-Le Figaro ».

Nous souscrivons pleinement à la position exprimée par notre camarade. PCF PARIS 15.

Chère Marie-George,

J’ai écouté, dimanche dernier, ton intervention au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. J’ai été très surpris de ta déclaration concernant Cuba et de la position, qui serait depuis 15 ans celle du Parti Communiste Français, selon laquelle nous ne serions plus solidaires de la Révolution cubaine. Il ne m’a pas échappé combien la direction du Parti était devenue très discrète sur la situation de l’île. Son silence est absolu sur le sort des cinq patriotes cubains injustement détenus aux Etats-Unis pour avoir défendu leur patrie. Le blocus américain, dont continuent de souffrir Cuba et sa population, ne fait plus l’objet de dénonciations. Il est déjà loin le temps où nous participions à cette formidable campagne de solidarité « un bateau pour Cuba », en faveur des écoliers. Mais là où le paradoxe me semble le plus énorme, c’est que le Parti se désolidarise au moment où Cuba représente plus que jamais le symbole de la résistance à l’impérialisme de Bush et permet à des peuples d’Amérique latine de marquer des points contre les envahisseurs capitalistes. Crois-tu que sans Cuba socialiste, le Vénézuela, la Bolivie, l’Equateur, le Nicaragua auraient remporté les victoires qui viennent d’intervenir ou de se confirmer ? Tous ces peuples apportent la preuve avec Cuba que l’histoire ne s’est pas achevée avec la chute des pays socialistes de l’est européen. Ils montrent qu’ils peuvent redevenir maîtres chez eux, maîtriser leurs richesses et congédier les exploiteurs et les multinationales qui les pillent depuis si longtemps. Nous devons plus que jamais être solidaires de Cuba et de tous ces pays, qui font la démonstration qu’un autre monde est possible. Je ne sache pas que les communistes français aient, un jour, décidé de la position que tu as défendue dimanche ? Certes je n’ignore pas que tu es désormais en congé du secrétariat national du Parti. Tu ne t’exprimes donc plus en son nom. Dans ce cas, il serait utile de préciser qu’il s’agit d’un point de vue personnel, qui n’engage pas les communistes français. Dans le même temps, je n’ai pas la naïveté de croire qu’il n’existerait pas de relation entre cette absence de soutien et de solidarité avec les peuples qui veulent rompre avec le capitalisme et construire une société socialiste en procédant à cette fin à la nationalisation des moyens de production des richesses et notre renoncement à cette même stratégie pour leur préférer un aménagement social de l’économie de marché. Nous ne sommes pas communistes pour nous fondre dans l’ordre établi des choses mais pour le révolutionner. C’est ce que font Cuba et les nations d’Amérique latine. C’est pourquoi j’en suis plus que jamais solidaire de leur combat. Je te prie de recevoir, chère Marie-George, mes salutations communistes et internationalistes. Georges HAGE, député communiste du Nord, doyen de l’Assemblée nationale.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

guillaume F 02/09/2008 18:49

je suis vraiment déçu d'apprendre de tel nouvelle venant de sa propre et grande famille international.en tant que communiste, reniée cuba c reniée sa famille.je communique tout les jours via msn avec cuba c'est eux meme qui m'ont parlé de la solidarité avec les cubains des différents PC notament la comac parti des travailleurs belge et tombé sur de tel info venant de nos dirigeant et out simplement inadmisible je pense que la fete de l'huma va etre l'occasion idéal pour rapeller a nos camarades certaines valeur

Bruent Jean-François 17/04/2007 15:22

ça c'est parlé , Georges!! Bravo!!Il est clair qu'au seins de notre parti l a volontée "communiste" est en voie de disparition...Pourquoi? Manque d'information concernant la doctrine de Marx?(qui n'est pas, contrairement à ce que certain ignorant decelle-ci osent affirmer, une méthode d'abrutissage MAIS une étude SCIENTIFIQUE de l'organisation du travail et de la société)Ouvertue au social-démocrates? (qui, je le rappellent ne cherchent en AUCUN cas à changer la société mais à échanger le pouvoir en place par eux-même...)Influence des propagandes acharnées (appelons un chat un chat) des propriétaires privés tenant des capitaux? (qui ne s'en cachent plus maintenant, vous avez remarqué...)Et encore, ce phénomène est encore plus grand au seins de la Jc, hélas.C'est pourquoi je suis vraimment heureux de voir des élus qui y croient.