Un ministre communiste à Caracas

30 Janvier 2007 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #Solidarité internationale

Pour la première fois dans l’Histoire, un ministre communiste en Amérique du sud.

L’influence du Parti communiste vénézuélien, fondé en 1931 et riche d’une longue tradition de luttes, ne cesse de monter dans la « Révolution  bolivarienne ». Aux élections de décembre, il a multiplié par 7 son résultat quittant la marginalité électorale avec 3,5% et devenant la 3ème formation politique en voix à Caracas. La toute récente nomination de Diego Velasquez au gouvernement traduit la reconnaissance de ce rôle croissant. C’est la première fois dans toute l’Histoire qu’un communiste devient ministre d’un gouvernement sud-américain. Diego Velasquez est connu de certains jeunes communistes français pour avoir dirigé l’organisation du dernier Festival mondial de la jeunesse. Le Président Chavez vient de proposer la création d’un nouveau parti, le Parti socialiste unifié du Venezuela pour regrouper et structurer les forces politiques diverses qui soutiennent la révolution. 23 partis assez hétéroclites, parfois issus des anciens partis « bourgeois » et semble-t-il pas entièrement représentatif de l’élan populaire qui existe derrière Chavez, s’en réclamaient aux dernières élections. Pas de révolution sans parti révolutionnaire… Le PCV peut tenir un rôle décisif dans la constitution et la structuration du nouveau parti. Il a convoqué un congrès extraordinaire en mars pour examiner les positions et l’organisation envisagée du projet de nouveau parti et les conditions d’une éventuelle adhésion.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article