Nouvel incendie de voiture dans le 15ème : réagir vite comme à long terme

11 Avril 2008 , Rédigé par PCF - Section Paris 15ème Publié dans #15ème

Nouvel incendie de voiture dans le 15ème : réagir vite comme à long terme

Jeudi 10 avril au petit matin, 12 voitures ont été brûlées rue Emmanuel Chauvière dans le quartier Javel. L’origine criminelle de l’incendie ne semble pas faire de doute. Des bidons d’essence ont été retrouvés. On ne compte heureusement pas de victime bien que les flammes aient léché les façades jusqu’au 4ème étage des immeubles.

Cet incendie fait suite à celui de 7 véhicules dans des circonstances analogues, le 30 mars, rue Dutot, à l’autre bout de notre arrondissement. On ne connaît pas davantage les mobiles de ce nouvel acte que ceux du premier. Faits de bande, escroquerie à l’assurance ? Ni les auteurs. Sont-ils les mêmes ? Assiste-t-on à une émulation stupide ?

Les communistes du 15ème font à nouveau part de leur consternation et leur préoccupation devant ces événements.

Certains semblent s’étonner que le 15ème soit concerné par ce type de criminalité. Mais l’arrondissement n’est isolé des réalités régionales que dans la publicité des agents immobiliers. Les mêmes mesures de prévention de la délinquance doivent être engagées que dans d’autres quartiers et villes de banlieue, comme en prennent par exemple l'initiative des municipalités communistes.

Dans l’immédiat, les moyens engagés par la police doivent permettre de faire avancer et aboutir l’enquête. Les coupables doivent être sanctionnés à la hauteur de la gravité de leur acte.

A plus long terme, nous réitérons notre proposition que, dans tous les secteurs sensibles du 15ème, sous l’égide de la municipalité, l’identification des problèmes de délinquance fasse l’objet d’une confrontation des expériences de tous ceux qui suivent la vie du quartier au jour le jour : monde éducatif, associations de riverains et de locataires, de commerçants, police… Cette première étape est nécessaire pour envisager les mesures adaptées.

A des problèmes que les caméras de surveillance, si chères, et si chères à notre député-maire Philippe Goujon (acceptées par Bertrand Delanoë) ne peuvent pas résoudre à l’échelle de l’arrondissement, tout en atteignant les libertés individuelles.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Prévention 14/05/2008 21:36

La caméra ne vous protégera malheureusement pas en cas d'agression...C'est un instrument fort coûteux, fort peu efficace et peu dissuasif.

Jean-Yves 19/04/2008 06:58

L'auteur des faits est une personne de 52 ans psychologiquement fragile. Vous auriez pu faire une note sur son arrestation rapide. Elle pose aussi le problème de comment prévoir ce genre d'acte avec ce type de personne. Vos propositions ne servent à rien sur ce genre de personne car il ne s'agit pas de délinquance comme nous pouvons la voir dans d'autres faits.Quand aux caméras, avoir sa voiture brulée ou se faire agressé en pleine rue n'est ce pas aussi une atteinte aux libertés individuelles ? mais c'est vrai que de ce coté là j'ai rarement vu un communiste en parler